Déforestation: Barbie arrête les c...

Bonne nouvelle: Barbie a coupé les ponts avec Asia Pulp and Paper (APP), l'entreprise qui fournissait les emballages de Mattel, célèbre pour saigner à blanc les forêts indonésiennes.


Il y a quelques semaines, un scoop avait fait trembler le monde du jouet: Barbie était impliquée dans la déforestation des forêts de Sumatra. Figurez-vous que Mattel, père de la poupée et également le plus grand fabricant de jouets au monde, achetait ses emballages à Asia Pulp and Paper (APP), un groupe industriel qui détruit les forêts indonésiennes, au mépris de la législation locale. A la suite de cette nouvelle, Ken, grand défenseur de la nature, avait quitté Barbie.
Ni une ni deux, Greenpeace avait lancé une campagne pour convaincre Mattel d'arrêter le massacre. L'organisation de défense de la nature avait relayé l'information sur Facebook et Twitter et l'histoire a pris une telle ampleur que le big boss de Mattel a reçu 500.000 emails l'appelant à changer de fabricant!

Aujourd'hui, Barbie est revenue dans le droit chemin. Mattel a fait savoir qu'elle arrêtait l'achat de fibre de papier dont la provenance est controversée. Mieux: la marque de jouets affirme même vouloir augmenter la part de fibres issues de forêts gérées durablement dans ses produits.

Mattel rejoint ainsi d'autres sociétés comme Nestlé, Carrefour, Lego, et Unilever qui ont également opté pour une politique durable et respectueuse de l'environnement.

Quant à APP, elle ferait mieux de suivre l'exemple de Golden Agri Ressources (GAR), une entreprise qui s'est engagée à mettre un terme à la déforestation.

Mais n'ayez crainte, ce n'est qu'une question de temps. Une nouvelle campagne de Greenpeace est déjà sur les rails: elle s'intitule 'Tigers Eye Tour' en hommage aux tigres de Sumatra qu'il faut protéger au plus vite.

www.greenpeace.be

Melody De Visscher


Partager







© Vivat.be 2014

Contact | Qui sommes nous?