A quel âge divorcer?

DivorceCe n’est évidemment pas une obligation (!) de divorcer ou de s’aligner sur les statistiques belges en la matière mais, grâce au Service Public Fédéral Economie, on en sait un peu plus sur le comportement des Belges dans ce domaine, même si par définition, les chiffres datent toujours un peu.


La Direction générale Statistiques et information économique utile la notion d’âge médian ou de durée médiane. "L’âge médian ou la durée médiane est la valeur centrale se situant exactement au milieu d’une série qui reprendrait, en ordre croissant, tous les âges ou durées relevés au cours de cette étude", précise cette DG.

En 1985, les hommes divorçaient à 36 ans 4 mois, les femmes à 34 ans exactement et la durée médiane du mariage ainsi dissous était de pile 12 ans.

Les nouveaux divorcés

Qu’en est-il en 2003, dernière année pour laquelle les statistiques ont été fournies ? Les nouveaux divorcés sont nettement plus âgés puisque l’âge médian du divorcé est de 41 ans et 1 mois et celui de la divorcée de 38 ans et 10 mois. Ce vieillissement de l’âge des divorcés est constaté depuis l’année de référence 1985, même si les femmes ont divorcé à l’âge de 36 ans, 3 années de suite (de 1993 à 1995).

Mais qu’en est-il aujourd’hui de la durée du mariage ? Les statistiques nous apprennent que le mariage "dure" 12 ans et 8 mois, soit à peine un peu plus (8 mois) qu’en 1985. C’est donc simple : les hommes divorcent 4 ans et 9 mois plus tard que leurs aînés le faisaient en 1985, les femmes divorcent 4 ans et 10 mois plus tard que leurs aînées mais la durée de mariage a beaucoup de mal à dépasser le fameux cap des 12 ans c’est-à-dire celui des noces de soie.

Philippe Allard

    

Partager





© Vivat.be 2014

Contact | Qui sommes nous?