Autoconstruction : construire soi-même sa maison écolo

Pour adoucir l’investissement de départ que constitue la construction d’une maison basse énergie ou passive, certaines familles font le choix audacieux de l’auto-construction. Du gros œuvre aux finitions, en solo ou avec le soutien d’un pro.
 


Pour faire des économies, ou pour le simple plaisir d’accomplir quelque chose de ses mains, les jeunes propriétaires sont de plus en plus nombreux à se tourner vers l’auto-construction. Les bricoleurs les plus avertis n’hésiteront pas à se lancer seul dans ce vaste chantier. D’autres préfèreront avoir le soutien d’un architecte (il en est des spécialisés dans ce domaine), d’une entreprise de construction, d’une association ou d’autres auto-constructeurs. On parle alors d’auto-construction assistée.

Beaucoup de candidats à l’auto-construction se tournent vers la paille. Sain, renouvelable, recyclable, isolant, économique, ce matériau cumule les avantages. En Belgique, l’association Grapaille (

www.grapaille.be
) soutient les bricoleurs qui voudraient troquer les briques pour des bottes. Grapaille organise des formations et des chantiers participatifs pour apprendre les différentes techniques de la construction en paille.

Autre option techniquement abordable, les maisons à ossature en bois attirent de plus en plus d’auto-constructeurs. Dans la région liégeoise, la société Biospeedhome (

www.biospeedhome.be
) propose aux clients de monter leur futur habitat tout en bénéficiant de l’assistance d’un chef de chantier. Plus original encore, Domespace (
www.domespace.com
) livre des kits de maisons sphériques en bois à monter soi-même.

Avec les magazines consacrés à l’habitat, Internet constitue une mine d’informations pour les candidats à la construction de leur logement (

www.autoconstruction.info
www.autoconstruction.info,
www.guide-autoconstruction.com
, etc). Les uns s’échangent les bons tuyaux  sur les forums. Les autres commentent, étape par étape, l’évolution de leur futur nid sur leur blog. Et parfois leurs déboires…

Car l’auto-construction n’est pas une aventure dans laquelle se lancer à la légère. Il ne faut pas négliger l’aspect physique du travail, ni la durée des travaux. Plus d’un auto-constructeur a vu le rêve virer au cauchemar. D’un point de vue financier également, il ne faut pas perdre de vue que les primes à l’énergie sont octroyées à condition d’effectuer les travaux avec une entreprise professionnelle agréée.


Partager







© Vivat.be 2014

Contact | Qui sommes nous?