100.000 signatures pour la sortie du nucléaire

Greenpeace et les organisations de la plate-forme 'Stop and Go' ont réussi le défi de récolter 100.000 signatures pour l'arrêt du nucléaire. La pétition a été remise à Elio Di Rupo. Les associations espèrent que celle-ci obligera le futur gouvernement à passer aux énergies renouvelables en Belgique.


Nous vous en parlions il y a quelques semaines: Greenpeace et les organisations qui composent la plate-forme 'Stop and Go' s'étaient lancés comme défi de récolter 100.000 signatures pour la sortie du nucléaire. Et bien sachez que le pari est réussi!
Le 21 octobre dernier, une délégation a rencontré le formateur Elio Di Rupo pour lui remettre la pétition.

Une première étape vient donc d'être franchie. Notre futur gouvernement se tournera-t-il vers les énergies renouvelables? Cela semble bien parti car 10 jours après la réception des signatures, les négociateurs des six partis associés à la formation d'un nouveau gouvernement fédéral confirmaient le principe de sortie du nucléaire en 2015.

Selon un récent sondage IPSOS, seuls 8% des Belges sont pour le nucléaire tandis que 60% sont contre. Joëlle Hérin, responsable de la campagne Energie de Greenpeace, affirme qu'une Belgique tournant à 100% sur des énergies renouvelables est possible à l'horizon 2050.

Plus d'infos sur la sortie du nucléaire.

www.greenpeace.org/belgium/fr/actualites-blogs/actualites/Creation-dune-plateforme-pour-la-sortie-du-nucleaire/
A lire: Arno chante contre le nucléaire.
fr.vivat.be/culture/article.asp?pageid=3261

Melody De Visscher


Partager





© Vivat.be 2014

Contact | Qui sommes nous?