Pollock, le film, l'oeuvre, l'homme

A travers "Pollock", premier film réalisé par l'acteur Ed Harris, les amateurs de cinéma vont peut-être découvrir l'oeuvre du peintre américain Jackson Pollock. Un génie maudit dont la vente des oeuvres décolla après sa mort accidentelle en voiture en 1956.


Jackson Pollock est né en 1912 dans une famille pauvre de Cody dans le Wyoming. A 18 ans, il gagne New York où il commence à peindre. Il est impressionné par les surréalistes européens, les muralistes mexicains ou l'oeuvre de Picassio. Il est également fasciné par l'écriture automatique. En 1945, il épouse le peintre Lee Krasner, deux ans après avoir été découvert par la marchande d'art Peggy Guggenheim. En 1946, Pollock et son épouse s'installent à Springs où d'autres peintres les rejoignent bientôt. On les qualifie d'expressionnistes abstraits, une école qui a développé une tendance baptisée "action painting".

L'oeuvre de Pollock est ainsi qualifiée de "peinture gestuelle".

Ses oeuvres ("Autumn Rhythm", "Echo", "Arabesque",...) sont créées en utilisant la technique du "dripping" : une grande toile libre, sans châssis, est étendue par terre et une peinture fluide y est projetée avec un bâton, une seringue ou versée directement du pot. Une technique qui choqua beaucoup.

 Ed Harris qui se mit en scène dans son film "Pollock" fut nominé pour l'Oscar du meilleur premier rôle. L'accent y est davantage mis sur l'homme Pollock que sur le peintre. Le film dépeint l'incapacité de ce génie alcoolique et dépressif. à gérer sa vie professionnelle et sa relation avec son épouse, Lee Krasner. Harris confirme ici tout son talent.

Jiri Pragman





    

Partager







© Vivat.be 2014

Contact | Qui sommes nous?