Toone, les marionnettes à la sauce bruxelloise

Marionnette de la collection de Toone (photo Ph. Allard)Le théâtre des marionnettes de Toone fait partie du folklore bruxellois, tous les touristes qui se respectent doivent venir assister à l’un des spectacles. Toone, c’est une dynastie de marionnettistes, une dynastie et non pas une famille car les différents Toone ne se sont pas succédés de père en fils, mais plutôt par parrainage ou intronisation. Toone est le diminutif d’Antoine, prénom du premier Toone.


Le rideau du Théâtre de Toone (photo Ph. Allard)Le théâtre de Toone est actuellement hébergé dans un vieil estaminet du centre de Bruxelles datant du XVIIe siècle. Il faut gravir un petit escalier pour atteindre le 2e étage, le grenier de la maison, aménagé en petit théâtre. Les spectacteurs s’installent sur des bancs de bois quelque peu inconfortables et décorés de coussinets. Serrés les uns contre les autres, ils découvrent la scène fermée par un décor peint sur carton. Dans le haut du décor se trouvent peints les marionnettes et leur nom, afin de pouvoir identifier rapidement les personnages du jour et d’entrer tout de suite dans le cœur du sujet.

Toone VIIA l’heure du spectacle, les lumières s’éteignent et l’on découvre les décors peints également, les marionnettes et leurs interprètes, les marionnettistes pour les mouvements, et José Géal (Toone VII) ou son fils Nicolas Géal (Toone VIII) pour les voix. Bien vite, on oublie le monde qui nous entoure et on plonge dans l’univers désopilant de Toone. Les pièces sont tirées de grands classiques et sont divisées en différentes scènes qui permettent, comme au "vrai" théâtre, de changer de décor ou de costume pour les marionnettes. Qu’on connaisse ou non les pièces interprétées, le rire est toujours au rendez-vous, grâce aux expressions saugrenues qui viennent épicer les dialogues.

Un musée, un estaminet

Le spectacle dure 2 heures, entracte inclus, et commence généralement à 20h30. Le samedi, il a lieu également à 16h. L’entrée est de 10 euros (tarifs réduits pour certaines catégories de spectateurs) et donne un accès gratuit, durant l’entracte, au Musée de la Marionnette du 1er étage. C’est dans cette petite pièce que sont conservées les marionnettes anciennes, notamment la collection de Toone V et le petit Woltje sous sa forme de géant. Afin de pouvoir obtenir de l’aide financière des pouvoirs publics, le Théâtre a créé une ASBL qui gère son patrimoine. L’association propose des expertises de marionnettes et favorise les échanges avec certains musées.

Woltje géant devant une affiche du Théâtre de Marionnettes de Toone (photo Ph. Allard)

Les représentations sont données en dialecte bruxellois français. Il y a moyen de réserver le théâtre et l’estaminet pour des soirées privées ou des visites guidées. Sur demande et dans le cadre de l’action Toone théâtre d’Europe, on peut assister à certaines représentations en dialecte bruxellois flamand (brussels vloms), en néerlandais, en anglais, en allemand, en italien ou en espagnol. Il est recommandé de réserver.

L’estaminet propose bières belges et spécialités de type tartines au fromage blanc. Sympathique même si les prix élevés ne feront pas de l’estaminet votre café de tous les jours.

Têtes de marionnettes dans l'estaminet (photo Ph. Allard)Infos pratiques

Théâtre Royal de Toone
Impasse Ste Pétronille (rue Marché aux Herbes, 66)
1000 Bruxelles
Tél. +32 (0)2 511 71 37 ou 513 54 86
E-mail : woltje@skynet.be 
Site web : www.toone.be  

Julia Limbourg (photos Ph. Allard)



Partager





© Vivat.be 2014

Contact | Qui sommes nous?