José Van Dam

José Van Dam (Photo : Didier Vandenbosch)Depuis plus de trente ans, le célèbre chanteur José Van Dam se produit dans des productions d'opéra et en récital dans les salles les plus prestigieuses du monde. Ce basse-baryton à la voix chaleureuse, à la fois puissante et timbrée, possède un répertoire d'une rare ampleur, chantant aussi bien Rameau, Mozart, Weber, Berlioz ou Wagner qu'Offenbach, Verdi, Puccini, Debussy ou encore Berg. C'est un des grands artistes lyriques de la génération d'après guerre, c'est aussi un homme capable de s'engager pour des causes.


Curieusement pour un chanteur d'opéra, José Van Dam n'est pas issu d'une famille de musiciens. Quand il avait 11 ans, un ami de la famille l'a encouragé à rejoindre une chorale. Alto à ses débuts, il a commencé à étudier le chant et le piano et, à 13 ans, il est devenu l'élève de Frederic Anspach. Van Dam est entré au Conservatoire à l'âge de 17 ans. L'année suivante, il remportait le premier prix du Conservatoire.

Lauréat des concours de Liège et de Toulouse en 1961, José Van Dam fait ses débuts la même année sur la scène de l'Opéra de Paris dans "Les Troyens" de Berlioz. En 1956 il apparaît pour le première fois au Festival d'Aix-en –Provence dans "La Flûte Enchantée", puis séjourne pendant 2 ans à Genève, avant d'entrer en 1967 à l'Opéra de Berlin, où il restera 6 saisons.

Après 2 saisons (1965-1967) passées au Grand Théâtre de Genève, il entre dans la troupe de l'Opéra de Berlin où il travaillera pendant 6 saisons. Il y est nommé Kammersanger. Il est alors remarqué par Herbert von Karajan, qui l'engage au Festival de Salzbourg. Il s'ensuivra une collaboration de près de 20 ans entre ces personnalités hors du commun. et José van Dam se produira d'ailleurs pendant 24 ans au festival de Salzbourg.

International

Dès le début des années 70, il entame une carrière internationale qui le conduira dans les théâtres les plus prestigieux : Covent Garden de Londres, Staatsoper de Vienne, Scala de Milan, Metropolitan Opera de New York, avec des fréquents détours par le Palais Garnier : il est Figaro dans les inoubliables "Noces de Figaro" mises en scène par Giorgio Strehler, Mephisto dans le "Faust" à scandale de Jorge Lavelli, Isménor lors de la résurrection de "Dardanus" de Rameau et le rôle-titre de "Saint François d'Assise" lors de la création mondiale de l'œuvre de Messiaen en décembre 1983. Van Dam participera d'ailleurs à une nouvelle production de cette oeuvre en 1992, à Salzbourg et à Paris, dans la mise en scène de Peter Sellars).

Courtisé par le plus grands chefs d'orchestre, tant sur scène qu'en concert, il est l'un des interprètes favoris de Herbert von Karajan, qui a fréquemment fait appel à lui. Son répertoire ne cesse de s'agrandir (Hans Sachs des "Maîtres Chanteurs de Nuremberg", le rôle titre de "Falstaff", Agamemnon dans "Iphigénie en Aulide" de Gluck, Don Alfonso dans "Così fan tutte", Scarpia dans "Tosca" et les rôles-titres de "Don Quichotte" et "Roland" de Lully).

Il chante Leporello dans le film "Don Giovanni" de Joseph Losey, et devient acteur à part entière dans "Le Maître de Musique", film de Gérard Corbiau. Ce film et l'interprétation de Van Dam auront sans doute donné le goût d'une certaine musique à un public non averti.

José Van Dam, qui vient de remporter un immense succès dans une nouvelle production de "L'Homme de la Manche" à Liège, "Boris Godounov" à Toulouse, "Saint François d'Assise" de Messiaen à Salzbourg, et "Pelléas et Mélisande" au Japon, se produira dans cette dernière œuvre à Bruxelles, Genève, Paris, Lyon, dans "Tosca" à Marseille, "Falstaff" à Lyon et Bruxelles, "Don Giovanni" à Paris, "La Damnation de Faust" au Japon et à Paris, "Les Maîtres Chanteurs" à Bruxelles.

Van Dam affectionne beaucoup la mélodie, et parmi ses très nombreux enregistrements on peut noter : "Le Voyage d'Hiver" avec Maciej Pikulski au piano, "Le Chant du Cygne" de Schubert, et l'intégrale des mélodies de Duparc (Disques Forlane).

Concert de gala exceptionnel

José Van Dam accompagné du jeune pianiste italien Roberto Giordano – 4e au Concours Reine Elisabeth 2003 - donnera un concert exceptionnel à Flagey (Studio 4) le 3 décembre 2004 à 20h15.

Proposé par la Commune d'Ixelles et Flagey, ce concert s'inscrit dans l'opération "Sida K.O.". La recette sera intégralement versée à la Plate-Forme Prévention Sida, Sireas et une action en faveur de l'Afrique.

Le programme comprend un répertoire chanté français et airs d'opéra.

Programme

  • Henri Duparc : Quatre Mélodies
  • Claude Debussy : Cycle Trois Mélodies - Fêtes galantes II, nr. n° 1, 2 & 3
  • Maurice Ravel : Trois chansons de Don Quichotte à Dulcinée
  • Wolfgang Amadeus Mozart : air de concert Mentre ti lascio - air de Figaro de l'opéra Le Nozze di Figaro
  • Franz Liszt : paraphrase de l'opéra Rigoletto
  • Hector Berlioz : airs de Méphistophélès de l'opéra La Damnation de Faust
  • Charles Gounod : air de Méphisto de l'opéra Faust
  • Georges Bizet : air de Ralph de l'opéra La jolie fille de Perth

Flagey, Place Sainte-Croix
Tarif plein: 50-40-30-20 euros - Tarif réduit: 32-24 euros
Tél. 02.641.10.20

PhA
Photo : Didier Vandenbosch


Partager





© Vivat.be 2014

Contact | Qui sommes nous?