Esperanzah!: le festival engagé

Du 3 au 5 Août 2012, bien loin de l'agitation urbaine, l'abbaye de Floreffe accueillera le très alternatif festival Esperanzah! On y entendra des rythmes brésiliens, du ragga muffin, de la salsa, de la musique trance et électronique mais également des débats sur des questions sociales et environnementales.


En dix ans, Esperanzah! est devenu le second festival de musiques du monde en Belgique francophone offrant une programmation internationale de grande qualité.

Comme chaque année, Esperanzah! mélangera les genres. Vous découvrirez aussi bien des groupes novateurs et des artistes aux vibrations atypiques comme CocoRosie, Cristal Fighters ou encore The Heavy que des virtuoses du jazz cubain comme Roberto Fonseca ou des orchestres légendaires comme celui d'Alger El Gusto.

Ceux qui avaient aimé Balkan Beat Box, Caravan Palace, Staff Benda Bilili, Xavier Rudd ou encore Groundation en 2011 seront ravis d'apprendre qu'ils seront présents également cette année. Des noms belges comme Kiss and Drive, Marlène Dorcéna, la Chiva Gantiva, Va Fan Fahre et Uman seront également de la partie.

Une fête citoyenne

Si chez Vivat, on aime Esperanzah!, c'est aussi pour son engagement. Chaque année, le festival invite tous les festivaliers à la réflexion et à l'action pour des causes sociales et environnementales. L'édition 2012? Elle sera marquée par une campagne du CNCD-11.11.11 pour la Justice climatique. L'idée des organisateurs est de montrer que 20% de la population consomment plus de 80% des richesses de la planète, surexploitant fortement l’eau, les forêts, les terres et les ressources fossiles. Tout cela provoque de graves changements climatiques, dont le Sud est la principale victime. La solution? Consommer moins et mieux pour rectifier le tir. Esperanzah! espère sensibiliser les festivaliers avec une exposition de caricatures de Kroll, des témoignages du Sud, un jeu « le climatoscope », une scène « sing for the climate » ou encore par le délirant « salon du greenwashing ».

Dans la même lignée, pour inviter le festivalier à repenser sa consommation, Esperanzah! invitera également une brochette d'associations sur sa désormais célèbre Place des Possibles. Ainsi les festivaliers pourront fabriquer des produits d'hygiène écologique au stand de l'asbl Autre Pak. Feu Follet les informera quant à la fabrication de toilettes sèches, Gasap parlera des groupes d’achats solidaires et Kap sur l’avenir les questionnera de manière ludique et interactive sur leur consommation d’énergie. Natagora, La Marre, Plan Belgique et beaucoup d'autres organisations seront présentes sur le site.

Responsabilité environnementale et sociale

Esperanzah! est également connu pour sa politique environnementale responsable. Chaque année, le festival met en place un projet « propreté » et recyclage rigoureux afin de respecter au mieux le site, l’environnement et le bien-être de tous. Cela passe par un groupement d’achat collectif pour les restaurateurs du "Souk", un rigoureux tri des déchets, l'utilisation de gobelets réutilisables, de la mise à disposition de toilettes sèches et des actions de sensibilisation écologique.

Les organisateurs encouragement également les festivaliers à se rendre au festival en transports en commun, à vélo ou en covoiturage.

Enfin, le festival opte toujours pour une politique sociale responsable en créant des partenariats avec une coopérative financière éthique (Crédal), en rendant le terrain accessible aux personnes à mobilité réduite, aux enfants et aux bébé ou encore en pratiquant des tarifs démocratiques.

Evidemment, les repas et boissons vendus sur place sont issus de la filière courte et/ou du commerce équitable ou fournis par des commerçants locaux.

Bref, Esperanzah! peut se targuer d'être un véritable exemple en terme de festival responsable. Pourvu que les autres s'en inspirent!

Plus d'info:

www.esperanzah.be

Melody De Visscher




 


Partager





© Vivat.be 2014

Contact | Qui sommes nous?