De la musique le vendredi midi

FlageyLe vendredi, un jour où on lève le pied. Et pourquoi pas le midi ? En allant écouter de la musique à Flagey (Ixelles), pas nécessairement un "produit fini" mais plutôt découvrir et rencontrer des musiciens "Un midi pas comme les autres".


En 2008, la nouvelle équipe de programmation de la série "Un midi pas comme les autres" a voulu ouvrir un espace de rencontre entre le projet des artistes et le public, c’est pourquoi chaque vendredi midi ils transporteront le studio de répétition à Flagey. L’espace de quelques heures, le Studio 1 se transformera en une sorte d’atelier du musicien, un lieu où les recherches de son, les essais, les rencontres, bref tout ce qui constitue la vie quotidienne des “professionnels de la musique”, quittera le secret des cuisines pour investir l’espace public.

Autrement...

Montrer la gestation du travail du musicien est un pari qui impose de bousculer quelque peu certains réflexes, en connivence avec le public. Ces réflexes sont au moins au nombre de deux. La première remise en question est d’abord celle du rituel du concert où seul le “produit fini” importe. Déjà dans les années 70, le groupe Panique portait à l’écran une expérience vécue entre les protagonistes de leurs films: loin de notre télé-réalité, le scénario était remplacé par les conditions d’une immersion profonde dans le moment, sans filet. Transposez cette expérience au moment du concert et il s’agirait dès lors d’aller à la rencontre d’un moment musical plutôt que de recevoir une oeuvre, protégée par sa durée. Le salon de musique où l’auditeur prend la part active qui lui revient n’est pas loin.


Partager





© Vivat.be 2014

Contact | Qui sommes nous?