David Bowie ou l'éternel recommencement

Depuis le début de sa carrière, David Bowie a expérimenté différents styles de musique et d'art. Cela a fait de lui un phénomène, et même un mythe, une personnalité aux multiples facettes, qui a évolué dans des mondes différents. Un portrait à l'occasion de la sortie de son nouveau CD. En effet, David Bowie a lancé le 8 septembre 2003 son nouvel album "Reality" d'une manière assez spectaculaire. Petit aperçu de son œuvre.


Les débuts

 David Bowie naît le 8 janvier 1947 à Brixton, en Angleterre, sous le nom de David Robert Jones. Déjà à l'adolescence, il commence à jouer au sein de plusieurs groupes (notamment comme saxophoniste). Mais c'est en 1966, à 19 ans, lorsqu'il devient David Bowie, qu'il trouve sa voie. Ses premiers disques font un flop mais, en 1969, il connaît enfin le succès. Sa chanson "Space Oddity", devenue légendaire, grimpe rapidement dans les hits britanniques et lance définitivement sa carrière. Il sort son premier vrai album avec "The Man Who Sold The World", le précédent n'étant qu'un assemblage de singles. En 1971 suit "Hunky Dory", avec notamment les tops "Changes" et "Life on Mars" (repris récemment par Jasper Steverlinck du groupe belge Arid).

L'album suivant marque une étape dans l'histoire de la musique contemporaine. Sur "The Rise & Fall of Ziggy Stardust & The Spiders From Mars", Bowie se fabrique une nouvelle personnalité sur mesure, celle de Ziggy Stardust. Ziggy Stardust accompagnera Bowie sur une courte période en tant que "personnage", mais exercera une influence permanente. Il a coïncidé avec la naissance de David Bowie en tant que superstar, à l'aura mythique, encore renforcée par le spectaculaire show que Bowie a présenté pendant sa tournée de 1972.

Bowie est aussi le producteur d'artistes connus comme Lou Reed, Mott The Hoople et Iggy Pop. Avec ce dernier, il s'est occupé entre autres de son disque "Lust For life". Ils ont habité tous les deux à Berlin au cours des années 1970. Bowie a continué à faire des disques par la suite, mais il souhaitait explorer d'autres formes d'art et vivre de nouvelles expériences. Bowie a pris le risque de disparaître de la scène au cours de la deuxième moitié des années 1970. Ainsi, il a joué dans le film de science-fiction "The Man Who Fell To Earth " (L'homme qui venait d'ailleurs) et en 1982 il a joué le rôle principal dans "The Hunger" (Les Prédateurs), ainsi que "Merry Christmas M. Lawrence". Il a même débuté à Broadway dans "The Elefant Man".

Pendant les années 1970, Bowie continua à sortir régulièrement de nouveaux disques. Lorsqu'il vivait encore en Allemagne de l'Est, il a enregistré "Low" et "Heroes". Le single du même nom devint l'un de ses plus grands succès. 

Des années 1980 à aujourd'hui

Les disques ont continué à se suivre : "Lodger", "Scary monsters" et, en 1983, le novateur "Let's dance" (duquel plusieurs hits sortirent : le titre principal et "China Girl"). Avec ce disque, il s'est réinventé une fois de plus et avec succès. Au cours de sa carrière, Bowie a expérimenté tant de genres nouveaux qu'il n'est vraiment pas possible de le classer dans une catégorie.

Comme il estimait qu'il était temps de se renouveler, David Bowie prit encore une nouvelle direction en 1988. Il mit sa carrière solo entre parenthèses et créa le groupe Tin Machine. Un échec, mais le groupe a malgré tout vendu quelques millions d'albums. En 1992, le bruit court que David Bowie va à nouveau chanter en solo. "Black Tie White Noise" constitue une nouvelle étape, une sorte de rétrospective de tout ce qu'il a fait en musique dans le passé. Bowie a poursuivi sa recherche dans les années suivantes, a essayé, combiné, lancé de nouveaux genres (soul, rock, dance, r&b,…). Son nouvel album, "Reality", est la suite logique de "Heathen", sorti l'an dernier.
 

"Reality"

 Son nouvel album "Reality" est sorti mondialement le 8 septembre 2003. A cette occasion, plusieurs salles de cinéma du monde entier donnèrent l'occasion à ses fans d'assister à un concert de David Bowie en "live" depuis Londres. Les gens pouvaient également lui poser directement des questions, pour autant qu'ils les aient déposées à l'avance. Quelques salles de Bruxelles étaient au rendez-vous. Une fois de plus, David Bowie est allé un peu plus loin. Il a tenté et réussi de suivre et même de précéder les dernières tendances. C'est ainsi qu'il y a quelques années, au tout début de l'Internet, on pouvait télécharger le dernier single de David Bowie.

"Reality", au niveau de style et de l'ambiance, se situe dans la continuité de son précédent et brillant album "Heathen". Cet album est le plus rock sorti depuis plusieurs années. La plupart des titres ont une signature ferme et "noisy". Parmi les titres plus calmes, on trouve le très beau "The Loneliest Guy". Il y a deux titres principaux sur "Reality". Bowie a travaillé sur "Pablo Picasso" de Jonathan "Egyptian Reggae" Richman et un titre de Ronnie Spector (Try Some, Buy Some). Le nouvel album est indubitablement un bon cru et fera partie des grands succès de sa carrière. "Reality" complète parfaitement l'œuvre déjà impressionnante de l'artiste.

Les titres de "Reality" :

  • New Killer Star
  • Pablo Picasso
  • Never Get Old
  • The Loneliest Guy
  • Looking For Water
  • She'll Drive The Big Car
  • Days
  • Fall Dog Bombs The Moon
  • Try Some, Buy Some
  • Reality
  • Bring Me

Le site officiel de David Bowie

Paul Willems


Partager







© Vivat.be 2014

Contact | Qui sommes nous?