La vie de Jérôme Bosch

BoschHieronymus van Aken, plus communément appelé Jérôme Bosch, était un primitif flamand. On ignore sa date et son lieu de naissance mais on suppose qu’il serait né vers 1450 à Bois-le-Duc car sa famille y était établie depuis longtemps déjà. C’est d’ailleurs de cette ville que lui vient son pseudonyme. Bois-le-Duc se dit en flamand "‘s Hertogenbosch" et en abrégé "den Bosch".


Son grand-père, Jan van Aken, était peintre, il eut 5 enfants dont 4 fils qui devinrent tous peintres. Un de ses fils, Anthonius van Aken, se maria 2 fois et eut 2 filles et 3 fils dont Jérôme Bosch. Bosch a choisi de prendre un pseudonyme dans le but de se distinguer des autres membres de sa famille.

La première fois que Jérôme Bosch est mentionné comme peintre dans les archives de Bois-le-Duc est en 1480-1481, on sait qu’à ce moment-là, il est déjà marié à Aleyt Goyarts Van den Meervenne, la fille d’un bourgeois fortuné, de 20 ans son aînée. On ne sait s’ils eurent des enfants. Toujours d’après les archives, on sait que la situation financière du couple devait être confortable.

Le Couronnement d'Epines de Jérôme BoschEn 1486-1487, Bosch et sa femme deviennent membres de la confrérie Notre-Dame de Bois-le-Duc, association religieuse consacrée au culte de la Vierge et à des œuvres de charité. Etre membre de cette confrérie était une tradition familiale puisque que des membres de la famille van Aken y sont inscrits dès la fin du 14e siècle. Mystère : Bosch a-t-il été adepte d’une des sectes hérétiques qui existaient au 16e siècle en Hollande, en particulier les "frères et sœurs du Libre-Esprit" ? Ill semblait traduire leurs pensées et idéologies en connaisseur.


Partager





© Vivat.be 2014

Contact | Qui sommes nous?