Jean-Léon Huens, illustrateur et générateur d'historiens!

Illustration de Jean-Léon HuensLe nom de Jean-Léon Huens ne vous dit peut-être rien. Pourtant, jeunes, vous collectionniez les points Historia pour acheter les albums d’histoire et leurs vignettes dessinées par Huens. Cet artiste de chez nous a généré le goût pour l’histoire de nombreux enfants et a suscité des vocations d’historiens. Son œuvre est à redécouvrir.


Un chevalier vu par Jean-Léon Huens6 volumes autour de "Nos gloires" ont été publiés par Historia entre 1949 et 1961. Les dessins de Jean-Léon Huens (né à Melsbroeck le 1er décembre 1921) illustrent l’histoire de notre pays, du Moyen Age aux événements de 1830. Des tas d’enfants ont soigneusement collé les illustrations dans ces albums à la couverture verte que les parents comme les enseignants saluaient pour leur caractère didactique.

La maison d’édition Historia avait été fondée en 1946 par Jean-Léon et son frère Etienne. Chaque album devait donc être complété par des vignettes obtenues en échange de points Historia. Une légende mettait en lumière les grands moments et les figures importantes de l’histoire de notre pays accompagnait chaque illustration.

Cette galerie se basait sur "L’Histoire de Belgique" (1899-1932) d’Henri Pirenne, professeur à l’Université de Gand. Celui-ci y laissait paraître sa théorie – aujourd’hui controversée - de l’"existence d’un peuple et d’une âme belges". Les légendes de chaque illustration étaient rédigées par Jean Schoonjans, abbé et professeur aux Facultés Universitaires Saint-Louis de Bruxelles.

Méconnu chez nous

On aurait pourtant tort de limiter l’œuvre d’Huens à ces aquarelles et gouaches de 8 cm sur 15 cm. L’artiste a collaboré avec différentes maisons d’édition belges comme Casterman, Marabout, Desclée De Brouwer et Durendal. Il a dessiné également plusieurs couvertures pour le

journal Tintin
(sous son nom ou celui d’Huys), des cartes de voeux et des calendriers publiés entre autres par l’imprimerie anversoise De Schutter.

C’est le manque d’intérêt pour ses travaux qui le contraignit à quitter la Belgique pour rejoindre les Etats-Unis. Là, il se met au service de titres aussi illustres que le Saturday Evening Post, le Readers’ Digest, le National Geographic Magazine.

Il mourut à Benissa, près d’Alicante, le 24 mai 1982. Le 20 juin 2003, il était accueilli dans le "Hall of Fame" de la Société américaine des Illustrateurs. Il rejoignait ainsi une longue liste d’illustrateurs aussi prestigieux que Howard Pyle, Norman Rockwell, Maxfield Parrish, Erte et Maurice Sendak.

Infos pratiques

Exposition "Nos Gloires" de Jean-Léon Huens
Musée royale de l’Armée
Parc du Cinquantenaire, 3 - 1000 Bruxelles
Tarif gratuit
Site web :

www.klm-mra.be
 
Ouvert du mardi au dimanche de 9h à 12h et de 13h à 16h30 jusqu’au 30 avril 2006.

Robert Derumes


Partager







© Vivat.be 2014

Contact | Qui sommes nous?