William Boyd

William BoydWonder Boyd, comme l’appellent certains, est né à Accra (Ghâna) en 1952. Il a étudié à Glasgow, Nice et Oxford, où il a également enseigné la littérature. Jeune homme, William Boyd voulait être peintre. S’il opte en cours de route pour l’écriture, nous retrouvons cependant son goût pour la peinture dans ses livres… à l’instar de ses personnages Nat Tate et Logan, passionnés d’art contemporain.


Mais ses livres nous régalent aussi de voyages dans le temps et aux quatre coins du monde - le plus frappant dans son talent étant lié à la minutie de ses recherches, à son goût du détail et à l’amour qu’il voue à ses personnages. Personnages qui se confondent souvent avec lui-même tant est prononcé son goût pour l’autobiographie romancée...

William Boyd par Jerry BauerAinsi, de livre en livre, c’est bien l’illusion de vies authentiques que William Boyd nous fait partager. Interprète des variations infinies entre les détails tirés de la réalité et leur retranscription dans l’imaginaire, l’auteur orchestre le doute dans un déluge d’événements si précis qu’ils en deviennent tous plausibles et captive le lecteur dans un fourmillement d’anecdotes qui confèrent aux carnets intimes l’ampleur et l’illusion du vécu. A travers cette odyssée, sont retracées aussi bien les épreuves de l’écrivain confronté à lui-même et au monde qu’une vision personnelle du XXe siècle.

Doué d’une écriture fluide et bouillonnante, Boyd restitue les trépidations d’un homme avide d’absolu, de dépassement de son propre imaginaire, d’un homme paradoxal qui éprouve de façon tout aussi aiguë les joies et les peines. Bref, en inscrivant dans le temps réel un personnage fictif, Boyd rappelle qu’une des plus hautes missions du romancier est de mettre le réel en doute, d’installer l’équivoque entre réel et fiction ; d’être un faussaire, en somme, au service de ce qu’on entrevoit.

Il est l’auteur de 3 recueils de nouvelle - "La Chasse au Lézard", "Le Destin de Nathalie X" et "Visions fugitives", – et de 7 autres romans – "Un Anglais sous les Tropiques", "Comme Neige au Soleil", "La Croix et la Bannière", "Les nouvelles Confessions", "Brazzaville Plage", "L’Après-midi bleu" et "Armadillo".

Son évangile littéraire, il le résume en ces termes: "Je crois qu’on peut diviser les romanciers en deux catégories : ceux qui aiment l’invention et ceux qui écrivent leur autobiographie".

Pour le cinéma, il a écrit les scénarios de "Mister Johnson" de Joyce Carey, "La Tante Julia et le Scribouillard" de Mario Vargas Llosa, "Chaplin" pour Richard Attenborough et a réalisé son premier film, "La Tranchée", en 2000.

William Boyd sera l'invité d'honneur de la

Foire du Livre de Bruxelles 2005
.

A lire aussi...

  • 2005, la Foire du Libre à bon port

Partager







© Vivat.be 2014

Contact | Qui sommes nous?