Michel Houellebecq

Michel HouellebecqEn 2002, Michel Houellebecq, l’auteur à scandales français, a une fois de plus défrayé la chronique avec un nouveau roman intitulé "Plateforme". Tout comme son prédécesseur "Les particules élémentaires", "Plateforme" a été à l’origine d’une grande controverse. Le roman, un chef d’œuvre pour les uns, était considéré par les autres comme un "livre du mal". Certains le considèrent comme un auteur réactionnaire.


Biographie

Houellebecq voit le jour le 26 février 1958 à La Réunion. Ses parents ne s’intéressent pas au petit Michel et il est confié à sa grand-mère à l’âge de 6 ans (il utilisa d’ailleurs plus tard le nom de famille de cette dernière comme pseudonyme). Deux ans après le décès de sa grand-mère en 1978, il commence des études d’ingénieur agricole et se marie. Un an plus tard, sa femme donne naissance à un fils, mais cela n’empêche pas l’échec de son mariage, à la suite duquel il doit être interné dans une institution psychiatrique. Tous ces thèmes se retrouvent dans "Les particules élémentaires". Houellebecq a en effet utilisé un grand nombre d’éléments autobiographiques dans son roman.

Au début de sa carrière littéraire, il se consacre principalement à la poésie et publie de nombreux poèmes dans la Nouvelle Revue de Paris. Plus tard, il écrit entre autres une biographie de Howard P. Lovecraft intitulée "Contre le monde, Contre la vie", et le recueil de poèmes "Rester vivant". En 1994, son premier roman intitulé "Extension du domaine de la lutte" connaît un succès relatif. Ce n’est qu’en 1998 qu’il se fait connaître grâce à son roman "Les particules élémentaires" pour lequel il reçoit le Prix Novembre. En 1999, il se remarie, et son premier roman est adapté au cinéma par Philippe Harel. En 2002, la publication de "Plateforme" fait à nouveau beaucoup de bruit.

Entre-temps, Houellebecq est devenu une référence, et ce malgré la critique incessante de certains. Dans ses romans, l’auteur critique continuellement la religion et ses personnages possèdent des points de vue très controversés (qui sont en général ceux de l’auteur lui-même). Il rabaisse et critique impitoyablement la révolution sexuelle, la lutte féministe et les protestations estudiantines de mai 68. Il réagit de la même manière face au démantèlement des valeurs familiales, considéré comme l’étape ultime de l’aspiration libérale vers l’individualisation. L’amour n’est alors plus possible. L’homme ne peut plus forger de liens mutuels avec ses semblables. Houellebecq qualifie de faux le sentiment communautaire présent en 68 (ainsi que celui des hippies). De plus, dans "Les particules élémentaires", il prédit le déclin de la race humaine. Dans le dernier ouvrage de Houellebecq, l’homme crée une nouvelle race améliorée et immortelle grâce à la technique du clonage. Cette manière de défendre l’eugénisme lui a également valu une série de critiques.

Les particules élémentaires

Les particules élémentaires"Les particules élémentaires" raconte la vie de deux demi-frères, Bruno et Michel, tous deux abandonnés par leur parents et devenus des individus décalés qui luttent pour nouer des contacts avec les autres. Bruno entre dans une quête obsessionnelle du plaisir, et ne rencontre d’ailleurs pas beaucoup de succès dans sa recherche d’aventures sexuelles avant le milieu du roman. Seules les prostituées lui apportent souvent le réconfort.

Michel (Djerzinski, qui tient son nom de l’impitoyable leader de la Tcheka, le précurseur du KGB russe) consacre sa vie entièrement à la science. Ses recherches en biologie moléculaire seront à la base de la création d’une nouvelle race immortelle supérieure. Leur mode de vie symbolise le déclin moral de la société occidentale. Cette société va d’ailleurs courir à sa perte à la fin du roman et la race humaine finira par s’éteindre pour laisser la place à une race clonée qui pourra heureusement connaître le véritable amour.

Plateforme

PlateformeDans ce roman, Houellebecq nous livre à nouveau une critique impitoyable de notre société de consommation actuelle et nous invite à regarder dans le miroir. Tout tourne autour d’un groupe de personnes qui veulent relancer les affaires d’un tour-opérateur, Eldorador. L’un d’entre eux a l’idée de proposer un tourisme sexuel organisé. Cette entreprise tournera cependant à la catastrophe.

Houellebecq est incontestablement un excellent écrivain et ses romans sont sans exception des chefs d’œuvres de la littérature. Ses idées sont controversées et je ne les partage pas toutes. Ses romans ont tout de même le mérite d’inciter à la réflexion quant à notre société. Houellebecq veut bousculer notre conscience. Il jouit en outre d’un sens de l’humour exceptionnel et d’un style passionnant. Ses romans ne sont cependant pas destinés aux personnes qui sont vite choquées, ni à celles qu’un vocabulaire explicite met mal à l’aise. Le sexe est un élément important de son œuvre après tout.

  • Site officiel de Michel Houellebecq

Bruno Fierens


Partager





© Vivat.be 2014

Contact | Qui sommes nous?