Les derniers jours d'Amadeus ou l'ultime alchimie de Mozart

Détail de la couverture du livre Les livres consacrés à Mozart ne manquent pas et le phénomène va s’amplifier avec la célébration du 250e anniversaire de la naissance du génie de la musique. Dans la masse de ces livres, on pointera "Les derniers jours d’Amadeus", une approche alchimique de Mozart.


L’auteur, Georges Geyduschek n’est pas un musicologue. et pourtant... Belge d’origine slovaque, ce créateur de bijoux à connotation symbolique, maçonnique et ésotérique, a entrepris d’aborder Mozart à travers un autre regard, celui de la recherche alchimique.

Les 66 derniers jours

Son livre "Les derniers jours d’Amadeus ou l’ultime alchimie de Mozart" évoque les 66 derniers jours de la vie d’Amadeus, au moment même où sa "Flûte enchantée", opéra ouvertement maçonnique, rencontre un véritable triomphe à Vienne. Nous sommes en 1791 et l’on craint, à Vienne comme dans toutes les cours d’Europe, la contamination des idées de la Révolution française.

Mozart n’a pas d’engagement politique, ni n’est philosophe argumentant en faveur de la liberté d’expression et rejetant la chape des dogmes. Pourtant, la musique et les paroles de "La Flûte enchantée" participent à la propagation des idées révolutionnaires dans la société. C’est en cela qu’Amadeus participe à transformer la pensée des gens. Il provoque y compris ses Frères maçons, en confiant la direction de l’initiation à une femme, la déesse de la nuit, glorifiant de la sorte l’initiation féminine. Prise de position avant-gardiste en 1791, car remettant en cause la place de la femme dans la société.

Alchimie et onirisme

Georges GeyduschekMais pourquoi l’alchimie pour comprendre Mozart et sa démarche ? Georges Geyduschek répond : "Étrangement, l’alchimie peut ouvrir des portes donnant accès à l’inconscient collectif de l’humanité. Entrer en contact avec les personnages de la légende de Blanche Neige ou ceux de la Flûte Enchantée, en traduire le langage hermétique et y découvrir un identique message caché derrière le message initiatique secret, puis oser regarder en face le pouvoir ancestral des femmes : voilà ma démarche face au personnage de Mozart et à son oeuvre. (…) Cette immersion dans un passé récent où se confond le réel, l’inconscient et l’imaginaire vous permettront de connaître les rêves de Mozart, des personnages de son œuvre, de ses amis et ennemis, et finalement d’identifier son assassin." 

Selon le préfacier, "c’est une version personnelle qu’il (Georges Geyduschek) nous offre. Il nous propose de l’aborder l’esprit ouvert, d’oser des hypothèses, de tenter de découvrir le message de Mozart qui, avec la Reine de la Nuit et Pamina, accorde une toute grande place aux femmes, une place primordiale même, en contradiction avec celle accordée aux femmes dans la Franc-Maçonnerie de l’époque. Dans son atelier, Georges Geyduschek, bijoutier de son état, fond l’or, dessine et réalise des bijoux de façon artisanale. C’est en artisan qu’il a pris la plume, c’est en fervent d’alchimie qu’il propose une découverte du caché. Comme lorsqu’il proposait à ses Frères une lecture alchimique de Blanche Neige…"

Commandes

Bijou en argent de Georges Geyduschek : Isis, reine de la nuit Le livre (4 pages - ISBN 2-930418-08-7) de Georges geyduschek peut être commandé aux

Editions Memogrames
(memogrames.skynetblogs.be). Il sera disponible dans les librairies partenaires de Memogrames, dans certains magasins de disques spécialistes du classique et en divers lieux où le 250e anniversaire de la naissance de Mozart sera commémoré. Le livre est vendu en édition ordinaire, de luxe ou grand luxe. Ces dernières éditions comprennent le livre accompagné d’un pendentif en argent ou en or figurant la déesse Isis, Reine de la nuit de la Flûte enchantée.

  • Le site de Georges Geyduschek (
    www.geyduschek.be
    )

Jiri Pragman
 


Partager





© Vivat.be 2014

Contact | Qui sommes nous?