Le Livre de Poche a 50 ans

Le Livre de Poche est né en 1953. La collection Livre de Poche, pas le format car celui-ci avait déjà été utilisé en Europe, par exemple par les Belges (Verviétois) de Marabout. Avec le Livre de Poche, la littérature est devenue accessible à tous.


Près d'un milliard de volumes ont été diffusés depuis sa création et plus de 18 millions d'exemplaires en 2002. Constituer une collection sinon universelle du moins œcuménique, ouverte à tous les domaines et tous les genres, telle fut l'ambition de son fondateur, et tel demeure le programme de ses successeurs. Aujourd'hui, le Livre de Poche peut toujours revendiquer le titre de première collection de poche française de grande diffusion.

Le livre démocratisé

C'est précisément le 9 février 1953 qu'Henri Filipacchi, alors secrétaire général de la Librairie Hachette, lance le premier Livre de Poche, "Koenigsmark" de l'auteur français Pierre Benoît. L'originalité du projet de Filipacchi ne réside pas tant dans le nom ou le format de cette nouvelle collection que dans l'idée de mettre à la portée du plus grand nombre, des textes littéraires jusque-là réservés à une élite intellectuelle. Au sein de la société éditrice, la Librairie Générale Française, il réussit à convaincre les éditeurs Albin Michel, Calmann-Lévy, Grasset et Gallimard de s'associer à son projet et de devenir ainsi les "pères fondateurs" du Livre de Poche. Au fond, ne donne-t-il pas ainsi une nouvelle vie à des ouvrages?

Henri Filipacchi considère qu'aucun domaine de la création ni du savoir ne doit demeurer étranger au Livre de Poche et que ce dernier servirait d'autant mieux la cause de la littérature qu'il proposerait également des romans policiers, des manuels de cuisine ou de bricolage, des documents d'actualité ou des recueils d'histoires drôles. Partant d'une simple activité de réédition romanesque, très rapidement donc le catalogue s'élargit, avec la création de nombreuses séries spécialisées.

Les débuts de cette nouvelle collection sont modestes mais l'essor de la scolarisation et de la démocratisation de la lecture doperont les ventes de la collection, De 8 millions d'exemplaires en 1957-1958, les ventes passent à 28 millions en 1969. Ces performances vont inspirer quelques entreprises rivales (J'ai lu créée par Flammarion en 1968, Presses Pocket créée par les Presses de la Cité, Folio créée par Gallimard en 1972). Le Livre de Poche conserve néanmoins, à travers les décennies, sa place de leader.

L'actualité

En 2003, année jubilaire, le catalogue de la collection s'enrichira de quelques 350 nouveautés, illustrations de sa diversité.

A l'occasion de son 50e anniversaire, Le Livre de Poche, en collaboration avec la BPI, organise au Centre Pompidou à Paris une exposition retraçant son histoire, montrant son activité et sa contribution au développement de la lecture (à partir du 4 mars 2003).

Jiri Pragman
  


Partager





© Vivat.be 2014

Contact | Qui sommes nous?