Koji Suzuki, la terreur en boucle

Les amateurs de mangas savent combien le fantastique imprègne la culture japonaise. Des films, des romans utilisent cette fascination nippone pour les fantômes (Kwaidan eiga). C'est en 1991 que naquit le phénomène "Ring" à partir d'une premier best-seller écrit par Koji Suzuki.


Koji Suzuki né en 1957 à Hamamatsu sur l'île d'Honshu au Japon. Il est diplômé de littérature française. Il se distingue dès la sortie de son premier ouvrage "Amusement Park" qui lui vaut d'être remarqué par la critique nationale. Son roman, "Le Paradis" ("Rakuen", 1990) lui valut le prix de l'imaginaire japonais.

On affirme que Suzuli s'inspira d'un fait divers datant du début du siècle dernier. Deux femmes, Chizuko Ofuna et Sadako Takahashi, auraient été des sujets du professeur Tomokichi Fukuri (1869-1952), enseignant à l'université de Tokyo menant des études de télépathie jusqu'en 1910, année où le discrédit fut jeté sur ses travaux. Chizuko Ofuna se suicida après avoir été accusée de fraude tandis qu'on perdit toute trace de Sadako.


Partager





© Vivat.be 2014

Contact | Qui sommes nous?