Fils de houilleur

Fils de Houilleur (extrait de la couverture - photo : Claire Allard)La commémoration de la catastrophe du Bois du Cazier a rappelé les dangers du travail de la mine. L’ouvrage "Fils de houilleur" d’Eugène Mattiato permet, lui, de vivre, par procuration, l’existence d’un enfant italien qui devait devenir, comme son père, un mineur dans nos mines belges.


Eugène MattiatoC’est à travers un roman que l’auteur, Eugène Mattiato, se raconte. Il était lui-même fils d’immigrés italiens, né en juin 1910 à Essen en Westphalie car son père travaillait dans les mines de charbon allemandes, un travail d’ailleurs plus "facile" que dans les mines belges.

Après le retour en Italie pour cause de conflit mondial, son père se rendra en Belgique en 1922. Le jeune Eugène le rejoindra deux ans plus tard et descendra à la mine à l’âge de 14 ans.

Presque 14 ans, c’est l’âge de Malco, son personnage, lorsqu’il quitte son village du nord de l’Italie pour rejoindre son père en Belgique et travailler au fond de la mine. Mattiato nous raconte la détresse de cet enfant dont le père boit et néglige sa famille. Lorsque le curé du village donnera lecture d’un avis des autorités annonçant le recrutement d’ouvriers pour les mines par le Gouvernement belge, le père quittera son village. Quand l’argent de la paie n’y parviendra plus, Malco à son tour prendra le train pour cette Wallonie si lointaine.


Partager





© Vivat.be 2014

Contact | Qui sommes nous?