Le papier d'Arménie, désodorisant écologique

Ce papier au parfum de benjoin et de vanille élimine les odeurs de cuisine, de friture, de cigarette et d'animaux. Il ne contient pas de gaz propulseur et son papier est issu de forêts gérées durablement. En bref: il est à la fois efficace et respectueux de l'environnement.


Le Papier d'Arménie est un papier parfumé à la résine de benjoin du Laos, une plante de la famille des Styracacées. Pliez-le en accordéon, posez-le sur un support résistant à la chaleur, mettez-y le feu puis soufflez pour éteindre la flamme. Il se consume alors lentement, dégageant une délicieuse odeur de benjoin qui purifiera et assainira l’air de votre maison.

Le créateur de ce désodorisant, c'est Auguste Ponsot. Au cours d'un voyage, celui-ci découvre que les Arméniens font brûler du benjoin pour parfumer et désinfecter leurs maisons. De retour en France, avec l'aide de Henri Rivier, pharmacien, il dissout le benjoin dans de l'alcool à 90º puis y plonge un papier buvard. Le Papier d’Arménie était né. C'était en 1885.

Depuis plus d'un siècle, son invention est utilisée pour désinfecter, assainir et désodoriser les maisons. Particulièrement efficace contre les odeurs de cuisine,de friture, de cigarette et d'animaux, c'est aussi un excellent antimites.

Enfin, le Papier d’Arménie est écologique. C'est un désodorisant sans gaz propulseur, il est donc sans danger pour la couche d’ozone. Les feuilles sont certes imbibées dans une solution à base d'alcool mais sont ensuite passées dans une solution saline naturelle pour ralentir leur combustion. Quant au papier, il est certifié FSC, ce qui signifie qu'il est issu de forêts gérées de façon responsable.

Le papier d'Arménie est donc le désodorisant à privilégier pour préserver la planète.

www.papierdarmenie.fr

Melody De Visscher


 


Partager





© Vivat.be 2014

Contact | Qui sommes nous?