Sophia Loren... quand le mot "star" n'était pas galvaudé

Sophia Loren (photo Ph. Allard)On ne devrait pas évoquer l'année de naissance de Sophia Loren... si ce n'est pour évoquer sa beauté et son rayonnement à la... septantaine. Cette véritable star à l'allure aristocratique n'est pourtant pas née avec une cuillère en argent en bouche. L'enfant illégitime a dû se battre pour se faire reconnaître.


Sophia Loren est née le 20 septembre 1934 à Pozzuoli près de Naples en Italie des oeuvres de Romilda Villani et de Riccardo Scicolone. C'est d'ailleurs sous le nom de Sofia Scicolone qu'elle fit son apparition dans son premier film. Non pas "Quo vadis" (1951) comme l'affirment de nombreux biographes mais dans "Il Voto" (1950).

Sofia est née pauvre, dans la vraie misère même. Romilda, Sofia et sa soeur Maria ont été abandonnées par leur père. Fascinée par Tyrone Power, Cary Grant, Rita Hayworth ou Gene Kelly, la gamine essayait de passer son temps libre au cinéma. Cet amour du cinéma est encouragé par sa mère. L'autoritaire Romilda Villani avait en effet gagné le concours du sosie de Greta Garbo organisé par la Metro Goldwin Mayer, mais ses parents lui interdisent de se rendre à Hollywood. Romilda voudra prendre sa revanche à travers son aînée. Elles partent à Rome et, chaque matin, Romilda amène Sofia à Cinecittà dans l’espoir de décrocher un rôle.

Auparavant, Sofia avait gagné un concours de beauté à Pozzuoli et avait concouru pour le titre de "Miss Italie". Elle avait échoué; par contre, elle avait emporté le titre de "Miss Elegance". Elle se fit également appeler Sofia Lazzaro au cinéma et dans les populaires romans-photos avant de devenir Sofia (ou Sophia) Loren dès 1953.

Les débuts et la gloire

Sophia Loren sur le MSC Opera (photo Ph. Allard)Le film de Luigi Comencini "La Traite des Blanches" (1953) attire l'attention du public et du producteur Carlo Ponti sur cette magnifique jeune actrice. C'est avec le film de Vittorio De Sica "L'Or de Naples" en 1954 qu'elle rencontra le succès. Un succès qui l'amena à Hollywood en 1956 où elle connut et travailla avec les plus grands noms de l'époque. On se souvient des films dirigés par Stanley Kramer et Henri Hathaway ou de son inteprétation de "La Diablesse aux Collants roses" (George Cukor).

En 1961, Sophia Loren reçoit l’Oscar de la meilleure actrice pour sa formidable interprétation "La Ciociara" ("Two Women" ou "La Paysanne aux Pieds nus" de Vittorio De Sica). Elle remporte également avec ce film le Prix d'interprétation féminine du Festival International du Film de Cannes (elle en présida le jury en 1996).

Consacrée comme une des meilleures actrices internationales de sa génération, elle peut alors choisir ses rôles, ses partenaires et ses réalisateurs. Etablie à nouveau en Italie, elle se distingue encore dans des films comme "Mariage à l'italienne" (Vittorio De Sica, 1964), "Une journée particulière" (une rencontre cinématographique prodigieuse avec Marcello Mastroianni dans ce film d'Ettore Scola, 1977), "Prêt-à-porter" de Robert Altman (1995).

Sophia Loren lors du baptême du MSC Opera (photo Ph. Allard)

Elle a aujourd'hui un peu moins d'une centaine de films à son actif. Un de ses derniers films "Between Strangers" (2001) est signé Edoardo Ponti, un de ses fils. Son mari, Carlo Ponti, est décédé dans la nuit du 9 au 10 janvier 2007.

Comme sa soeur Maria Scicolone a épousé le pianiste de jazz et fils de Duce Romano Mussolini (dont elle divorça plus tard), elle est aussi la tante de la députée néo-fasciste Alessandra Mussolini.

Sophia Loren nue

Si, lors du lancement du MSC Opera qu'elle parrainait, Sophia Loren nous est apparue "impériale", pouvait-on encore cependant imaginer qu’elle poserait encore nue comme elle l'avait fait dans sa jeunesse ?

C’est pourtant chose faite puisque, à l’âge de 72 ans, la star a accepté de poser pour un calendrier mais pas n’importe lequel, l’édition 2007 du célèbre calendrier Pirelli du nom du fabricant de pneumatiques. Elle s’est laissé photographier par les photographes néerlandais Inez Van Lamsweerde et Vinoodh Matadin.

Dans le même calendier, on devrait apercevoir des "jeunettes" comme Lou Doillon, Naomi Watts, Penelope Cruz et Hilary Swank, mais il faut bien avouer que c’est l’annonce de l’apparition nue de la belle Sophia qui a retenu l’attention de tous !

L’édition 2007 du Pirelli est en noir et blanc. Il propose 26 clichés. Le calendrier Pirelli est produit en quantité limitée (30.000 exemplaires) et n’est pas vendu; il est seulement distribué à des privilégiés !

  • Le site officiel de Sophia Loren
    (en anglais) 

Philippe Allard

Les photos illustrant cet article ont été prises lors du baptême du paquebot

MSC Opera
par sa marraine Sophia Loren. Photos : Philippe Allard.

            


Partager





© Vivat.be 2014

Contact | Qui sommes nous?