BIFFF 2008: c'est fantastique!

BIFFF 2008La sortie de l'hiver s'accompagne traditionnellement d'un déferlement d'incubes et de succubes, de goules et de revenants, de vampires et de nosferats, de zombies et autres créatures innommables. Ils croisent un public à la fois branché et bon enfant qui s'agglutine maintenant à Tour & Taxis. Le Festival international du film fantastique, de science-fiction et de thriller de Bruxelles (dites "BIFFF"!) est de retour.


C'est la 26e édition mais on ne change pas une formule qui gagne : un nombre impressionnant de films, un festival étalé sur une douzaine de jours, des compétitions, des avant-premières, des invités qui participent à des rencontres publiques, des animations théâtrales, du maquillage,... et, pour la première fois, un plateau de tournage avec montage en direct ! Le body painting (29 mars 2008), le célèbre Bal des Vampires (5 avril 2008), le Cosplay Contest (concour de déguisements manga le 6 avril) draineront bien sûr un large public. C'est d'ailleurs ce public qui fait le cractère particulier de ce Festival; c'est un public qui fait autant le spectacle qu'il n'y assiste !

Comme à l'accoutumée, la programmation mélange science-fiction, merveilleux, thriller et horreur "pure". Avec des films américains (en masse), allemands (avec un "focus" le 3 avril),... et (même) belges !

Le Prince de ce Monde

Le Festival du Film Fantastique sera l’occasion de voir, en
avant-première mondiale et en présence d’une grande partie de
l’équipe du film, Le Prince de ce Monde de Manu Gomez, une fiction
inspirée d’un fait réel. Le film sera projeté en compétition
européenne le lundi 31 mars à 20h0 A cette occasion, le Centre du
Cinéma et de l’Audiovisuel de la Communauté française, qui a soutenu
la production de ce film, réserve, paraît-il, une surprise à l’ensemble des
spectateurs…

L'argument du film est assez effrayent puisque nous sommes plongés à la fin du XXe siècle dans les Ardennes belges. L’abbé Paolo Donato est le curé du petit village de Sainte-Urulle. Le prêtre a un physique qui plaît aux femmes. La baronne Florence de Bailleux, une notable locale, l’initie au plaisir. Donato est déstabilisé en tant que prêtre et en tant qu’homme. Florence de Bailleux mène une vie secrète dans la grande ville voisine. Elle est l’égérie d’un
prêtre sataniste, le chanoine Debruges et est également la maîtresse
du psychiatre érudit et spécialiste de Gilles de Rais, Henry Vital. Cette femme envoûtante va métamorphoser le destin de l’abbé Donato...

La Journée du Film Belge

Le cinéma belge tiendra une place particulière dans cette 26ème
édition du BIFFF puisque les organisateurs ont décidé de mettre à
l’honneur notre cinéma pendant une journée entière, le 4 avril 2008.

Dès 9h, le Festival accueillera les professionnels pour un séminaire
de formation autour du "tax shelter". Le séminaire comprendra à la fois
une explication détaillée des avantages, du mécanisme fiscal et des
différentes formalités à accomplir, mais également un exposé des
particularités des métiers du cinéma.

Ensuite sera projeté un film soutenu par lce système de tax shelter. Il s’agira d’Artefacts de Giles Daoust et Emmanuel Jespers. Dans ce film, Kate Warner, une femme d’une vingtaine d’années, vient de quitter son petit ami Mike. Soudain, tous ses amis sont assassinés par… leurs
doubles. Mais plus effrayant encore, Kate découvre que toutes les
victimes avaient un objet métallique implanté dans la poitrine. 

En début d’après midi, ce sont les courts métrages belges qui
prendront place sur les écrans pour une compétition nationale. L'asbl EPI présentera You will be what we are réalisé par Eric Fagny et écrit par des élèves de l’Institut Emile Gryzon. Et puis, vers 15 h, c’est Jean-Jacques Rousseau, cinéaste belge, qui vous accueillera avec ses films Les Maîtresses du Dr. Loiseau, Germaine Grandier et Fuyons Les Monstres.

Infos pratiques

BIFFF

Tour & Taxis
Avenue du Port, 86C - 1000 Bruxelles
Du 27 mars au 8 avril 2008
Site web :
www.bifff.org

L'accès au sie et aux animations est libre et grauit.

Parking sur le site : 2,50 euros/jour.

Navettes gratuites entre Rogier et Tour & Taxis de 19h30 à 2h45.

Philippe Allard
                   


Partager







© Vivat.be 2014

Contact | Qui sommes nous?