Allemagne: un requiem de Westalgie?

WestalgieL’Allemagne a célébré en grande pompe les 60 ans de sa Loi Fondamentale ainsi que les 20 ans de la chute du Mur de Berlin. Deux bonnes occasions pour remarquer que les Allemands de l’Ouest (les Wessis) et les Allemands de l’Est (les Ossis) sont loin d’avoir les mêmes souvenirs et sont loin de regretter les mêmes éléments.


Westalgie contre Ostalgie = Nostalgie?

Depuis la sortie en 2003 de "Good Bye, Lenin!", l’Ostalgie est devenue un concept en soi: les produits de RDA sont cultes, les Allemands de l’Est osent exprimer leurs déceptions sur l’art et la manière dont la réunification s’est faite et même leurs regrets de voir disparaître les valeurs de l’Est - Ost en allemand. L’Allemagne assiste à une sorte de redécouverte sélective de la RDA, 20 ans après.

A contrario, les Allemands de l’Ouest ont toujours eu davantage tendance à se définir par rapport aux Allemands de l’Est, non sans une certaine arrogance. Seulement, prospérité et démocratie exemplaires sont passé et, Ostalgie oblige, place est faite à une certaine vague de Westalgie. Souvent considérée comme un symbole d’infantilité, mal-être ou réaction d’enfants gâtés, la Westalgie n’est pas encore "hype", bien qu’étoile montante.

Made in Germany


Partager





© Vivat.be 2014

Contact | Qui sommes nous?