Relations sexuelles: la première fois

La première foisElle avait 15 ans et demi et un "petit copain" plus sérieux ! Ma fille allait-elle "passer à l’acte" ? Et quelle serait ma réaction ? Récit d’une petite aventure familiale vue sous l’angle paternel.


Evidemment, quand on une fille jolie, sympathique, intelligente (la fille de son père, quoi !), on peut se douter qu’un jour de jeunes mâles tourneront autour d’elle. Et lorsqu’un jour, elle en ramène un (gentil de surcroît), on se dit que la jeune fille va devenir "femme" comme on dit dans les romans à l’eau de rose.

Mais, avant que l’"irréparable" ne soit commis, ne fallait-pas fournir quelques conseils ? Sa mère s’en est vite chargée avec une légèreté digne d’une division de panzers. Et elle s’est fait rabrouer par sa fille ! Il est vrai qu’une adolescente rêve d’abord d’amour avant de penser au sexe.

Le petit ami s’est sans doute fait un peu pressant et, un matin, on a vu descendre notre "petite" quelque peu rosissante. Sa mère, pas gênée, l’a d’ailleurs questionnée. C’était consommé ! Et là, le père qui jouait les pères ouverts de s’écrier (devant sa seule épouse) : "Mon pt’tit bébé, mon p’tit bébé, ça me fait tout drôle !". Sans doute était-ce sur un ton comique mais, il n’empêche : le choc était survenu

Ma maison n'est pas un b.....

La question de savoir s’il fallait autoriser ou non ces premiers rapports sexuels chez une adolescente ne s’est jamais posée chez moi. Ce n’est pas le cas partout. Ma propre mère avait tendance à déclarer : "Ma maison n'est pas un bordel !".  Bref, on préférait fermer les yeux sur ce qui se faisait ailleurs qu'entre les murs familiaux.

Des proches, lorsqu’ils ont remarqué que le petit ami était accueilli à la maison, n’ont pas manqué de faire savoir que ma fille "s’y prennait tôt". Y a-t-il vraiment un âge ou faut-il simplement se sentir prêt ? Quant au fait de savoir si le domicile familial doit accueillir ces étreintes adolescentes, la question ne se pose pas ? Son père a connu les ébats sur la banquette arrière d’une Peugeot 404. Il préfère que sa fille bénéficie d’un environnement plus propice... et ne risque pas l’atteinte aux bonnes moeurs !

Robert Derumes      


Partager





© Vivat.be 2014

Contact | Qui sommes nous?