Qu'est-ce que le sex-appeal?

sex-appealSans sex-appeal, pas de sexe, c’est aussi simple que ça. Mais au fait, comment est apparu ce phénomène si excitant ?

 


Dans les arbres, nous nous accouplions toujours comme des singes, il fallait bien se cramponner aux branches et nous atteignions l’orgasme à 10 mètres d’altitude, ce qui ne laisse pas beaucoup de possibilités. Voir les femmes de derrière déstabilisait les hommes dans tous les sens du terme. Heureusement, ils n’y perdaient ni la tête, ni l’équilibre nécessaire à leur survie.

Les fesses sont toujours l’une des parties les plus attirantes du corps féminin. Et les vêtements moulants ne brident pas l’imagination. Les talons hauts élèvent le mouvement nonchalant des fesses à un art étourdissant accueilli par des exclamations et des sifflements enthousiastes, même s’ils sont généralement poussés de l’abri que procurent les hauteurs d’un échafaudage.

Les femmes gardent la tête froide

Cette disparité sexologique entre l’homme et la femme m’est apparue encore plus clairement lors d’un voyage en Inde. Ma fille, qui avait 6 à l’époque, a attiré mon attention sur 2 singes à longue queue en train de s’accoupler. Tout en jouissant, le même parvenait à se concentrait pour retirer une crotte du nez de sa compagne. Quant à la femelle, elle était déjà prête à aller un peu plus loin, vers quelque chose de plus intéressant qu’elle avait attentivement observé pendant l’accouplement.

En ce qui concerne les seins des femmes, il est vrai que les avis sont partagés (des seins naissants d’adolescente aux seins voluptueux) mais l’être humain est le seul animal à développer des seins sans les utiliser pour allaiter. Nous savons maintenant qu’ils forment une sorte d’imitation des fesses. En effet, depuis que nous avons cessé de vivre dans les arbres, nous avons les mains libres quand nous faisons l’amour. De plus, à cette époque, nous avons commencé à parler davantage et à moins passer à l’action. C’est pourquoi, nous, les hommes, avions de moins en moins tendance à approcher les femmes par derrière. La raie des fesses s’est probablement simplement déplacée vers l’avant, sous la forme du décolleté en plusieurs millions d’années et c’est ainsi que les fesses sont devenues des seins.

Chez un certain nombre de singes, les fesses et les grandes lèvres de la femelle gonflent de manière exceptionnelle et deviennent rouge vif quand elle est féconde, ce qui a pour but d’exciter les mâles. Quand nous vivions toujours dans les arbres, il est probable que les femmes faisaient également savoir qu’elles étaient fécondes en arborant des grandes lèvres gonflées et des fesses rouges. On pense qu’à l’époque, les femmes n’étaient pas toujours disposées à avoir des relations sexuelles.

L’homme est également le seul singe à avoir de la chair dans les lèvres. Desmond Morris a été le premier à affirmer que chez l’être humain, le rôle des grandes lèvres vaginales avait été repris par les lèvres de la bouche et celui de la teinte rouge des fesses, par le rosé des joues. Il pense que, comme pour les seins, le postérieur est passé devant, mais à un étage encore supérieur. D’ailleurs, l’augmentation des lèvres est une opération de chirurgie plastique très populaire. Apparemment, les lèvres rouges et pulpeuses sont simplement un faux signe de fécondité, tout comme le blush sur les joues. En tout cas, ce qui est sûr, c’est que cela nous plaît. À la grande joie de l’industrie cosmétique.

Jeff Hoeyberghs


Partager





© Vivat.be 2014

Contact | Qui sommes nous?