Kamasutra: sexe et séduction

Kama-sutraKamasutra ou kama-sutra, qu’importe! Ce terme suffit pour émoustiller les moins libidineux. Et chacun d’imaginer les positions les plus saugrenues. Pourtant, à l’origine, le kamasutra est un recueil indien de règles et gestes sacrés. Rédigé entre le 4e et le 7e siècle, il était destiné aux femmes désireuses d’accéder au statut de ganika ou épouse de grand personnage, ainsi qu’aux hommes... des classes nobles. Le kamasutra est bien plus qu’un annuaire de positions!


Quand l’ouvrage a été écrit, l’aristocratie indienne menait une vie plutôt dissolue et consacrait ses loisirs à perfectionner ses connaissances artistiques et sensuelles. Le citoyen d’élite s’employait ainsi à accomplir trois objectifs : le dharma (conquête du mérite religieux), l’artha (conquête de la fortune) et le kama (conquête de l’amour ou du plaisir sexuel). Sutra signifiant "traité", le kamasutra est bien un traité sur l’amour et le plaisir sexuel.

Kama-sutra

Pour couples et courtisanes

Bien sûr, le livre est connu pour son énumération de positions sexuelles parfois acrobatiques. Elles ne se limitent pas à la pénétration "classique"; l’ouvrage évoque la fellation, le cunnilingus et la sodomie. La partie du traité réservée aux positions ne représente qu’une petite partie de la somme. On peut y apprendre beaucoup sur l’art de séduire, l’art des baisers et des étreintes, l’art de choisir un partenaire, l’art de se réconcilier, l’art de tromper,... On y parle du mariage et des... courtisanes.

Un tel ouvrage est quelque peu en contradiction avec notre approche occidentale de la sexualité, qui assimile femme à péché et acte sexuel à reproduction. Vatsyayana, l’auteur du kamasutra, souligne, lui, que le kama doit s’apprendre par la pratique.Le kamasutra est également en opposition avec notre monde moderne qui rime avec vitesse et plaisir immédiat alors que le livre sacré met en valeur la maîtrise du plaisir et du temps. Le plaisir raffiné est mis en avant mais également les manoeuvres d’approche!

Une biche?

Kama-sutraSi le kamasutra peut effrayer l’homme moderne qui ne se sentira pas nécessairement capable d’associer souplesse et maîtrise, il le rassurera aussi: le kamasutra estime que la taille du sexe est moins importante que la manière de s’en servir! Il n’en établit pas moins une classification des hommes et des femmes en fonction de la taille des organes génitaux et explique leurs compatibilités. Pour les hommes, on parlera de lièvre, cheval ou taureau; pour les femmes, de biche, jument ou éléphant.

Le kamasutra reste donc encore aujourd’hui un livre à lire à deux, un ouvrage dont on peut observer, fascinés, les images... avant de tenter de suivre le mode d’emploi. Au mieux, de nouveaux plaisirs seront au rendez-vous; au pire, on s’en tire avec quelques crampes et une bonne partie de fous rires!

  • Les positions du kamasutra revisitées

A lire aussi

  • Le droit au fantasme?
  • La cuisine aphrodisiaque
  • Le point G
  • La taille du zizi

Philippine Campener
      


Partager





© Vivat.be 2014

Contact | Qui sommes nous?