Histoire du préservatif

Certains pensent peut-être que le condom est une invention récente, datant de l'épidémie de sida. C'est faux. Le condom est utilisé depuis plusieurs milliers d'années comme méthode de prévention contre les maladies sexuellement transmissibles et les grossesses non désirées. Les matériaux utilisés ont énormément évolué.


Dans notre société où la religion n'admet pas la limitation des naissances, le condom, comme les autres moyens de contraception, a longtemps été tabou dans les conversations. Si les préservatifs se trouvaient dans les tables de nuit, ils étaient utilisés mais on n'en parlait pas. Le début de l'épidémie de sida a contribué à changer les mentalités. Dans nos pays occidentaux, le condom est depuis lors beaucoup mieux accepté, grâce notamment aux campagnes de prévention et d'information qui l'ont rendu incontournable dans la prévention du sida. Mais la situation n'est pas encore idéale.

Dans les pays du tiers-monde, qui sont les plus touchés par le sida, la situation est plus alarmante. Le sida crée des ravages parmi les adolescents et la population active. Cela provoque des problèmes pour cette souffrance humaine, mais le sida a également des conséquences économiques. De nombreux dirigeants africains ont une grande méconnaissance du sida et ne s'intéressent pas à la problématique. Ainsi, il y a quelques années, le président sud-africain Mbeki a soutenu dans un discours qu'il n'y avait aucun lien entre le virus HIV et la maladie du sida.

Mais depuis quand l'homme connaît-il l'usage du préservatif comme moyen de contraception et de prévention des MST ?

L'Antiquité

Le condom remonte à la nuit des temps. On en trouve déjà des traces dans l'Egypte ancienne. Sur des peintures murales, on a retrouvé un genre de condom primitif (des sachets de lin). Le but de ces condoms n'est pas réellement connu. On hésite entre un usage rituel et l'usage pour des raisons de santé. On n'a pas non plus de preuve qu'ils étaient utilisés comme moyens de contraception.

En Chine et au Japon, on retrouve également des traces anciennes. Ainsi, les Japonais auraient employé un genre de condom en cuir ou en écaille de tortue. Les Romains aussi connaissaient une forme de condom, fabriqué à partir d'intestins ou de vessies d'animaux.


Partager





© Vivat.be 2014

Contact | Qui sommes nous?