Quand le net vous apprend à tricoter...

Au magasin de tricot (photo Charlotte Noblet)Le printemps tarde à pointer le bout de son nez? Vous avez retrouvé une boîte remplie de pelotes de laine et d’aiguilles à tricoter, mais vous ne savez plus par quel bout commencer... Des sites web vous invitent à tricoter, dans la joie et la bonne humeur ! Petit répertoire allant des fiches du débutant aux pages d’idées les plus farfelues!


Les fiches tricots de Phildar

Fiches PhildarMonter les mailles, faire des mailles endroit, des mailles envers, compter les rangs, les arrêter ou faire une lisière: les bases du tricot sont présentées à l’aide de schémas bien explicites sur le site de Phildar, dans la rubrique "conseils tricots". D’autres fiches sont consacrées aux points, aux finitions, aux boutonnières ou même aux broderies Le Jacquard. Et petit plus non négligeable: toutes les fiches tricot sont imprimables en format A4, avec une large marge à gauche permettant de les relier.

Enfin, dans la rubrique "modèles presse", en échange d’une inscription sur le site par simple indication de son mail, les modèle à tricoter des magasines Enfant, Famili, Parents et Modes et Travaux sont gracieusement mis à disposition.

  • Site web:
    www.phildar.fr

Le site très interactif de tricotin.com

tricotin.com est un site sur  les arts de la laine en général. Il est surtout question de tricot, mais aussi de crochet, de tissage, de feutrage, de filage et même de teinture de la laine. Dans la rubrique "les cours", le site met des cours en images à disposition, parfois un peu compliqués à comprendre.

Laine (photo Charlotte Noblet)Le site a surtout l’avantage de permettre à chacun de partager ses patrons et modèles favoris avec les autres internautes grâce à l’annuaire des modèles en ligne. Dans la rubrique "les modèles", près de 650 modèles sont actuellement répertoriés et peuvent être imprimés gratuitement.

En haut à droite, un clic sur "forums" permet d’accèder aux fils de discussions thématiques, tant pour faire part de ses avancées que pour recevoir un soutien technique. Il est même possible d’échanger ses pelotes orphelines ou ses magazines.

Enfin, un clic en bas à gauche sur la petite icone « blogs » mènera à l’annuaire des blogs consacrés aux arts de la laine, tous plus fantaisistes les uns que les autres. Toujours en bas à gauche, un clic sur l’icone "dicos" ouvrira un dico tricot français-anglais. As established!

  • Site web:
    www.tricotin.com

Les vidéos pour apprendre à tricoter

Vidéo sur le tricot (photo Charlotte Noblet)Pour débuter dans le tricotage, il est peut-être plus simple - et plus ludique - de regarder une vidéo sur Internet. Pour cela, les courts-métrages à recommander ne manquent pas! Sur le site "apprendre facile", dans la catégorie "maison et jardin" rubrique "couture", plusieurs cours ont été mis en ligne et expliquent en images les bases du tricot. Monter ses mailles, tricoter à l’endroit, tricoter à l’envers, diminuer ou augmenter son tricot: tout y est!

Et bien sûr, des vidéos ont été mises en ligne sur YouTube. En tapant "leçons de tricot", on accède, entre autres, aux leçons de tricot d’Amelyann avec son charmant accent québécois!

Enfin, il est possible de se lancer des petits défis et d’apprendre à tricoter en anglais grâce au site knittinghelp.com. En un clic sur "view videos", il est possible de learn how to knit with free knitting videos! Et franchement tout y est! Pour chaque vidéo, 2 méthodes sont par exemple en ligne : Continental et English. La différence? Dans la 1re, le fil est tenu dans la main gauche; dans la 2e, dans la main droite. A vous de décider which kind of knitter you are! Enfin, le site propose forum, chat (en anglais) et même un mur de photos grâce à FlickR. Il est même possible de suivre knittinghelp.com sur Twitter...

  • Sites web:
    www.apprendrefacile.com
    -
    www.youtube.com
    -
    www.knittinghelp.com

Rendez-vous dans les cafés tricot

Boîte à tricot Oubliez l’idée que le tricot est réservé aux mamys au risque de passer pour un(e) ringard(e)! Le tricot est de nouveau tendance. Preuve en est les cafés tricot qui se développent dans les grandes villes et où tricoteurs et tricoteuses urbaines aiment à se retrouver pour papoter et tricoter.

Certains cafés de Bruxelles voient ainsi régulièrement débarquer des groupes de femmes, aiguilles et pelotes de laine à la main. Il y a Chez Arthur’s au 26 de la rue de Trèves (tous les vendredi de 16h à 20h), le Fourquet sur la place de l'Eglise à Berchem-Sainte-Agathe (les 2e et 4e mardis du mois de 14h à 17h. Les 1er et 3e mardis du mois de 20h00 à 22h00), The coffee club au 38 rue du Bailli entre 17h et 18h30 ou encore, dit-on, le Passiflore dans la même rue.

  • Sites web:
    www.arthurs.be
    -
    www.lefourquet.be
    -
    www.thecoffeeclub.be

Et trois infos pour terminer en beauté :

  • Petite animation video amusante sur le tricot
  • Reportage vidéo sur le tricot qui revient en force dans les garde-robes des trentenaires
  • A noter, le rendez-vous en plein air des tricoteuses et tricoteurs de tout niveau : le 13 juin 2009, journée mondiale du tricot.

Charlotte Noblet
(texte et photos)

 


Partager







© Vivat.be 2014

Contact | Qui sommes nous?