Vitamines : naturelles ou synthétiques?

L’automne est la période où nombre d’entre nous commencent une cure de vitamines. On les achète sans trop réfléchir, sous forme synthétique, à la pharmacie. Et si elles étaient plus efficaces sous leur forme naturelle ?
 


Des études montrent que les vitamines synthétiques sont moins bien assimilées que les naturelles. Un exemple : 10 mg d'une vitamine E de synthèse n’est assimilable qu'à 50 % alors qu’elle l’est à 100% au naturel. Pourquoi ? Les vitamines de synthèse sont des "étrangers" que le corps ne reconnaît pas.

Les naturopathes rappellent d’ailleurs qu’une plante ou un fruit n’apporte jamais une vitamine isolée. Elle est toujours entourée d’autres molécules naturelles car celles-ci synergisent son action. Ainsi, la vitamine C présente dans l'acérola est accompagnée de bioflavonoïdes.

Les vitamines naturelles sont aussi, souvent, tout simplement plus efficaces. Le bêta-carotène naturel, par exemple, possède une activité anti-oxydante supérieure. On le trouve dans les carottes, abricots, mangues, légumes vert foncé, patates douces, persil.

Manger équilibré et bio

Le secret pour éviter la supplémentation en vitamines (le fait de prendre des suppléments vitaminiques) est de manger équilibré et bio. En effet, les vitamines sont plus nombreuses dans les aliments biologiques que dans ceux issus de l’agriculture intensive. Ceci dit, si on décide tout de même de faire une cure, il est possible de trouver des vitamines naturelles dans les magasins diététiques sous forme de comprimés, jus etc.

Il ne faut cependant pas se fier à la mention "naturelle". Le mieux consiste à vérifier le nom chimique de l’ingrédient. Par exemple, l’une des dénominations de la vitamine E naturelle est d-tocophérol. Le dl-tocophérol est quant à lui son homologue synthétique. Lorsque le produit ne mentionne rien en particulier, il s’agit souvent d'une vitamine de synthèse !


Partager







© Vivat.be 2014

Contact | Qui sommes nous?