La cuisine aphrodisiaque

Le mot aphrodisiaque est ancien. On le date d'au moins cinq mille ans. Aphrodite, déesse de l'amour, est, bien entendu à l'origine de ce mot qui désignent des produits qui stimulent la libido. Quant il faut pallier ses défaillances, vaincre le poids des habitudes ou être capable de satisfaire plusieurs partenaires, il est tentant de recourir à ces coups de pouce.


Les anchois, les huîtres, le caviar, le saindoux (!), la réglisse, les piments, le curry, le chocolat, les cuisses de grenouille, la viande d'autruche, les truffes, les tomates, les pointes d'asperge, les noisettes, les fraises, le céleri, le raifort, le ginseng… seraient ainsi capables d'émoustiller le moins gaillard des hommes. Il en va de même du concombre… dont la forme peut déjà évoquer un "état" de ferme excitation.

Certains parfums, notamment à base de musc, auraient également des vertus aphrodisiaques. Comme les cornes de rhinocéros (protégés!) ou le sperme de cerf (l'histoire ne dit pas comment le consommer).

L'alcool doit plutôt être considéré comme un faux aphrodisiaque dans la mesure où il fait tomber les barrières mais ne rend pas pour cela très "opérationnel".

Sur la table de la cuisine

Y aurait-il une relation entre la table et le lit? Entre la cuisine et l'amour? Oui si l'on en croit l'Encyclopédie Britannica qui observe que "la combinaison des diverses réactions sensorielles, la satisfaction visuelle à la vue de nourriture appétissante, la stimulation olfactive des leurs odeurs agréables et la satisfaction tactile offerte au mécanisme oral par des plats riches et savoureux, tendent à apporter ver un état d'euphorie général favorisant l'expression sexuelle".

Les anciens le savaient puisque Egyptiens, Grecs et Romains savouraient des aliments aphrodisiaques. Une cuisine aphrodisiaque est une cuisine qui use d'herbes et d'épices sélectionnées comme les clous de girofle, le coriandre, le gingembre, la moutarde, la noix de muscade, le safran, le thym, le poivre de cayenne.

Il faut cependant savoir doser les ingrédients d'une cuisine aphrodisiaque : si vous abusez de ces stimulants que sont échalotes et oignons, il n'est pas sûr que le partenaire potentiel ait nécessairement envie de rapprochements.

A lire aussi...

Philippe Allard

        

Partager







© Vivat.be 2014

Contact | Qui sommes nous?