La boîte à tartine qu'on s'arrache

Non la boîte à tartine n’est plus ringarde, elle est carrément mode ! En plus, elle est écologique car grâce à elle, on évite le papier aluminium et le film plastique, deux matériaux très polluants.


Aujourd’hui, on en vend de toutes les couleurs et de toutes les formes. Le nec le plus ultra étant le Bento, sorte de Rolls de la boîte à tartines venue du Japon. Là-bas, et depuis le 12e siècle, les femmes préparent avec amour le Bento de leurs enfants et maris. Elles n’y mettent pas une bête tartine mais cuisinent avec soin toutes sortes de petites préparations. Alors pour répondre à la question, non, ça ne coule pas partout et ce n’est pas dégueulasse car c’est là que se situe toute l’originalité du Bento, il s’agit d’un coffret à compartiments ! Le but étant de se laisser aller à toutes les folies culinaires pour remplir les petits espaces. Œufs durs en forme d’éléphants, de manga ou de Hello Kitty, légumes taillés, rouleaux de viande ou de poisson… le principe, c’est aussi que ce soit beau. L'imagination des japonaises n'a pas de limite et a traversé les frontières pour convertir les plus réfractaires de la boîte à tartine en véritables frappées du Bento. La tendance est telle que Facebook a même un groupe de "bento-lovers".
Dans les magasins d’art de la table ou dans les supermarchés, on en trouve à partir de 10 euros. Mais les vrais fans commandent leur Bento sur internet.
Des idées recettes ? Les Editions Marabout ont sorti un livre de cuisine intitulé « Mes petits bentos ».


Partager





© Vivat.be 2014

Contact | Qui sommes nous?