Contrôle au rayon alicaments

Margarine anti-cholestérol, yaourt antirides,  jus multivitaminés…  Les industriels n’hésitent pas à multiplier les promesses alléchantes pour vendre leurs produits.  Potions miracles ou arnaques marketing ? L’Union européenne entend faire le ménage.
 


Contraction des mots aliment et  médicament, « alicament » est un néologisme inventé par l’industrie alimentaire pour désigner ces produits censés nous nourrir et nous soigner en même temps. On parlera aussi de « cosmetofood » à propos des aliments supposés avoir des vertus cosmétiques, rajeunir notre peau, éclairer notre teint.

Pour fabriquer un alicament, l’industrie agro-alimentaire ajoute artificiellement des nutriments dans ses produits, les enrichissant en vitamines, en calcium, en fibres, en oligo-éléments. Ou encore, on donnera des huiles de poisson aux poules pour qu’elles pondent des œufs riches en oméga 3.


Partager





© Vivat.be 2014

Contact | Qui sommes nous?