Une maison qui sent bon, au naturel

Pour parfumer la maison, haro sur les "pschittt" chimiques, polluants et allergisants. Les alternatives naturelles sont non seulement plus efficaces, mais aussi bien plus agréables à respirer. Quelques huiles essentielles et un peu d'astuce font l'affaire!


Les odeurs influencent notre humeur. Les producteurs l’ont bien compris : désodorisants permanents, vaporisateurs, tissus parfumés, diffuseurs de parfum… il y en a pour tous les goûts. Ceci dit, ces produits sont vraiment à éviter. Pourquoi ? Car ils contiennent souvent un support, un parfum naturel ou synthétique, un gaz propulseur (aérosol) et des additifs (conservateurs, désinfectants,...). Plusieurs de ces composants sont nocifs pour la santé (irritants, allergisants, cancérigènes,...) et mauvais pour l’environnement.

La première chose à faire pour vivre dans une maison saine qui sent bon est d’aérer en ouvrant les fenêtres tous les jours.

Ensuite, pour obtenir un parfum agréable en général, l’idéal est d’opter pour les huiles essentielles. Quelques gouttes dans un peu d’eau sur un diffuseur font des merveilles. De plus, elles agissent sur l’esprit. On peut donc varier les plaisirs. Lavande pour se relaxer, la menthe poivrée et le romarin pour se dynamiser, la fleur d’oranger pour calmer les angoisses et bien dormir…

Pour se débarrasser d’une mauvaise odeur momentanée, la meilleure des solutions saines est le papier d’Arménie qu'on laisse se consummer dans la pièce. Il s’agit d’une méthode de grand-mère pour assainir l’air quand on ne peut pas ouvrir les fenêtres.

Quant aux mauvaises odeurs ciblées comme les émanations désagréables du siphon ? Un demi-citron placé dans l’orifice d’évacuation de l’évier fait l’affaire.

Enfin, dernière astuce : pour désodoriser après un passage aux toilettes, rien ne vaut de craquer une ou deux allumettes. Le souffre élimine instantanément l’odeur. Bien mieux qu’un coup de spray!

Photo :

www.photo-libre.fr


Partager





© Vivat.be 2014

Contact | Qui sommes nous?