Une construction durable est une construction responsable

TerrePersonne ne se pose plus la question de l’importance d’une construction durable. Mais tout le monde n’accorde pas la même signification à ce concept. Pour certains, il signifie encore une construction durable dans le temps. Cependant, depuis la conférence sur l’environnement de Rio en 1992, le concept possède un sens beaucoup plus large. Aujourd’hui, construire durablement signifie construire de façon à créer et à préserver dans le monde un environnement sain, écologique et socialement acceptable pour les générations à venir.



Une construction durable part donc du principe d’une société durable où, outre l’écologie, les implications sociales et économiques sont au centre de l’intérêt. Tous ces aspects doivent s’équilibrer.

Trois principes

Une construction durable va donc au-delà du simple emploi de matériaux possédant une longue durée de vie. Construire durablement est une façon de créer, de construire et de vivre.

Au cours de ces 3 étapes, il convient de viser autant que possible le "Trias". Un : utilisez un minimum de matières premières non renouvelables. Deux : dans la mesure du possible, utilisez des sources durables. Trois : utilisez-les de la manière la plus rationnelle. Vous obtiendrez alors un résultat durable.

Projet durable

Une construction durable commence donc avant le premier trait de crayon sur le papier. Lors de la conception, vous posez les bases de la durabilité de l’habitation. Ainsi, la compacité et l’orientation jouent un rôle déterminant dans la consommation d’énergie. Une maison en forme de cube avec un toit en bâtière permet d’obtenir de meilleurs résultats en la matière qu’une maison étirée. Le type d’habitation joue également un rôle. Une maison dans une rangée possède une superficie de perte beaucoup plus réduite qu’une maison individuelle. Une rénovation a une longueur d’avance sur une nouvelle construction.

Une orientation judicieuse des fenêtres permet de contribuer aux gains solaires passifs et d’exploiter de manière optimale la lumière du jour. Mais faites attention à la surchauffe en été ! Une bonne protection contre les rayons du soleil et la possibilité de ventilation nocturne assurent une climatisation naturelle.

Pendant la phase du projet, vous pouvez influencer le gain et la consommation d’énergie, en particulier en isolant parfaitement mais aussi, en regroupant les pièces chauffées et en les séparant des pièces froides. Faites également en sorte que les canalisations chaudes soient les plus courtes possibles.

À partir du 1er janvier 2006, tous les projets de construction devront satisfaire à une norme relative à la performance énergétique afin de limiter la consommation d’énergie. Cette norme impose des valeurs pour l’isolation, la ventilation et les éléments qui consomment de l’énergie dans une habitation.

Au moment de la conception de votre maison, pensez déjà à vos vieux jours. Ils vous semblent peut-être encore loin mais veillez à ce que votre maison soit accessible à un fauteuil roulant.

Économe

L’étape suivante concerne la consommation adéquate d’énergie et d’eau. Pensez à l’énergie (chauffage et consommation d’électricité) dès le début : 20% des efforts accomplis ici comptent pour 80% du résultat. Faites en sorte de disposer d’un bouclier bien isolé et hermétique, correctement ventilé afin de limiter les pertes de chauffage. Évitez les ponts thermiques. Utilisez autant que possible des sources d’énergie renouvelable telles que le soleil, le vent et la biomasse. Et consommez l’énergie avec parcimonie. Choisissez des appareils à faible consommation d’énergie, par exemple des appareils électriques de classe énergétique favorable ou une chaudière à haut rendement. Utilisez des lampes économiques et évitez la consommation de veille.

En ce qui concerne l’eau, la consigne est avant tout d’économiser. Pensez à installer des toilettes et une douche munies d’un économiseur, mais aussi à réparer les robinets qui fuient. De plus, utilisez de l’eau de pluie. En principe, elle peut servir pour toutes les applications, sauf pour l’hygiène personnelle et l’alimentation. Utilisée de manière rationnelle, l’eau de pluie peut satisfaire 2/3 de vos besoins quotidiens et, ainsi, vous faire économiser une grande quantité d’eau potable précieuse.

En plus d’utiliser l’eau de pluie, vous pouvez essayer de la récolter autant que possible ou de la laisser s’infiltrer au maximum dans le sous-sol.

Matériaux

Construire durablement signifie aussi employer des matériaux durables. Mais qu’est-ce au fond qu’un matériau durable ? La durabilité se mesure en fonction de l’impact du matériau sur la santé de l’homme et de l’environnement, sur l’ensemble de son cycle de vie. Cela signifie non seulement les matériaux utilisés et leur durée de vie, mais aussi les possibilités de recyclage. Lorsque vous choisissez des matières premières, soyez attentif à leur durée de vie, mais vérifiez également si elles pourront être recyclées ou récupérées et, ainsi, si elles ne pollueront pas l’environnement.

Appliquez également les 3 principes à ce stade. Limitez l’utilisation des matières premières en construisant de manière compacte, en choisissant des matériaux de qualité qui devront être remplacés moins vite ou en optant pour une rénovation. N’oubliez pas de trier et de recycler les déchets de construction.

Veillez également à ce que la construction soit techniquement parfaite. Si les bons matériaux sont mal mis en œuvre, votre bâtiment ne sera pas durable.

Une construction durable est-elle une construction chère ?

Pas nécessairement. Une construction durable concerne l’énergie, l’eau, l’espace,… toutes des choses qui deviennent de plus en plus rares, donc de plus en plus chères. La moitié des investissements dans une construction durable n’entraînent aucuns frais. Les autres sont assez rapidement payants. Par ailleurs, les pouvoirs publics déploient des efforts pour compenser une partie du surcoût au moyen de subsides ou d’encouragements fiscaux. À long terme, vous êtes gagnant. Construire de manière durable, c’est investir dans l’avenir.

A lire aussi...

    

Partager





© Vivat.be 2014

Contact | Qui sommes nous?