Tendance plein air

Jardin et bancL’aménagement du logement proprement dit, mais aussi celui des abords (en particulier les terrasses) et du jardin, fait l’objet d’un soin de plus en plus grand. Le budget qui lui est consacré ne cesse dès lors d’augmenter. Cette tendance est liée au glissement du "cocooning" vers le "cocooning extérieur" et à notre rythme de vie et de travail toujours plus trépidant. Un endroit intime, au cœur de la verdure, devient essentiel pour se reposer quelques instants.

 


 

Aujourd’hui, 2 tendances opposées se dessinent: minimalisme et structures dépouillées, surtout dans les petits jardins urbains, et jardins romantiques et naturels mais contemporains, en banlieue verte et à la campagne. Dans les deux cas, la vedette reste la pièce d’eau, sous toutes ses formes. Viennent ensuite la serre ou l’orangerie, les terrasses, les sentiers en revêtement dur, les haies et les autres clôtures "naturelles".

Pièces d’eau

L’enthousiasme pour l’eau dans le jardin ne fait que s’accroître. L’eau confère une dimension supplémentaire au jardin et l’égaie de ses reflets. Les modèles d’étangs et de fontaines sont variés, ils s’installent facilement et rapidement et s’intègrent dans tous les styles de jardin.

Si vous avez l’intention de construire une piscine dans votre jardin, vous pouvez peut-être opter pour un étang-piscine, un concept qui semble promis à un bel avenir.

Le jardin devient de plus en plus le prolongement de la maison. Les "jardins d’hiver", vérandas, serres ou orangeries sont de plus en plus recherchés pour créer une transition entre la maison et le jardin, mais aussi comme élément individuel du jardin.

Quiconque termine sa maison jusque dans les moindres détails ne s’arrête pas à la porte d’entrée. Il se doit de ne pas oublier l’allée, la terrasse, les sentiers qui mènent à la porte d’entrée et ceux qui sillonnent le jardin, la finition du bord de la piscine ou de la terrasse,...

Des matériaux très diversifiés peuvent être utilisés à cette fin, mais les plus recherchés restent le bois, la pierre naturelle et les pavés en béton.

Le bois est particulièrement populaire pour les terrasses. Outre l’incontournable bangkirai, de plus en plus de variétés de bois telles que le padouk, l’itauba, l’ipe et le garapa, entre autres, sont utilisées.

Mais la pierre naturelle n’a rien perdu de son charme, au contraire. Cependant, notre production nationale doit affronter la concurrence de plus en plus acharnée des autres pays d’Europe, mais aussi d’Amérique du Sud et d’Asie.

Les célèbres pavés en béton sont désormais accompagnés des pavés en terre cuite. Un peu plus chers, mais d’apparence plus naturelle.
La dolomie et le gravier restent de bonnes solutions temporaires et abordables. Par ailleurs, le succès de la dolomie ne fera probablement qu’augmenter.

Clôtures

Les clôtures et les haies restent le numéro un incontesté pour entourer les jardins à la campagne. Les thuyas et autres cyprès cèdent de plus en plus la place aux charmes et aux autres espèces indigènes.

Les rameaux souples de saule tressés et le châtaigner sont particulièrement recherchés par les amateurs de clôtures en bois. Ils sont idéaux, surtout dans un jardin naturel.

Les grillages métalliques sont faciles et très rapides à installer (soi-même). De plus, ils permettent de gagner de la place. Une fois recouverts de lierre ou d’une autre plante grimpante, ils sont parfaits.

Les propriétaires de petits jardins en ville préfèrent de plus en plus souvent faire grimper des plantes sur les murs nus. De nos jours, il est même possible d’aménager un jardin vertical sur un mur. Un tapis est alors tendu afin de permettre à toutes sortes de plantes de se développer.

Éclairage du jardin

Toute personne qui aime son jardin souhaite pouvoir en profiter le soir aussi. Par ailleurs, l’éclairage du jardin assure une certaine protection, mais pas contre les insectes.

À l’heure actuelle, les matériaux suivants sont très utilisés pour les armatures d’éclairage: acier inoxydable, aluminium, pierre naturelle et bois (teck, padouk, pin,...).

La nouvelle tendance par excellence est l’éclairage par diode électroluminescente (LED). Les diodes existent en plusieurs couleurs (blanc, rouge, bleu ou vert), dans des modèles de 2 W ou 4 W et peuvent brûler quelque 80.000 heures.

Les armatures murales et sur pied pour le jardin, équipées d’une lampe économique de 7 W (220 V) par exemple, se rencontrent elles aussi de plus en plus fréquemment et sont idéales pour éclairer les allées et les sentiers.

Le choix de lampes de jardin fonctionnant à l’énergie solaire se diversifie, tant dans les magasins de bricolage que chez les spécialistes de l’éclairage. Toutefois, la qualité n’est pas toujours optimale.

Abris de voiture, abris de jardin, pergolas

Les abris de voiture, en leur qualité d’alternative moins coûteuse au garage, sont encore populaires. Outre les modèles bien connus en bois, on trouve de plus en plus souvent des structures en maçonnerie, en métal ou en matière plastique. Les abris de voiture sont également de plus en plus souvent munis d’une remise. L’auvent flottant (une structure légère "suspendue" au mur) gagne de l’intérêt.

Les abris de jardin sont encore en majeure partie en bois mais sont de plus en plus souvent peints. Parmi les autres possibilités, citons les abris en maçonnerie ou en métal, voire en résine ou en vinyle.

Les pergolas sont généralement en bois, parfois en métal. C’est le cas aussi des armatures pour rosier grimpant.

Les portes sectionnelles sont de plus en plus présentes sur le marché. Elles présentent de nombreux avantages parmi lesquels le gain de place est probablement le plus important: vous pouvez en effet garer votre voiture juste devant ou derrière la porte.

Il est à noter que la télécommande s’impose peu à peu. Il existe désormais des portes de garage spéciales et facilement adaptables, qui conviennent particulièrement en cas de rénovation.

Mobilier et accessoires de jardin

L’ère des meubles de jardin classiques en teck (qui sont encore les plus recherchés) semble peu à peu toucher à sa fin. De plus en plus de fabricants tentent des expériences avec de nouveaux matériaux, de nouvelles formes et de nouvelles couleurs.

C’est ainsi que l’on peut trouver des meubles en fibres synthétiques telles que la batyline (fibres de polyester), le hularo (fibres de polyéthylène) ou le textilène (fibres de verre). Ces matières résistent particulièrement bien aux intempéries et peuvent donc rester dehors toute l’année.

L’association de différents matériaux est ce qu’il y a de plus "branché" pour le moment: acier inoxydable et teck, aluminium et batyline,... Quelques espèces d’arbres indigènes tels que le chêne et le hêtre sont souvent utilisées. Le PVC reste également populaire, en particulier parmi les personnes qui recherchent un matériau bon marché.

Nous sommes tous très, très, très occupés. Par conséquent, nous préférons un jardin qui nécessite peu d’entretien, tant au niveau des plantes (les couvre-sol remplacent le gazon) que des revêtements et des clôtures (un seul entretien annuel au nettoyeur haute pression devrait suffire).

De plus en plus de communes subventionnent les toitures vertes, lesquelles, à présent que des grandes entreprises s’y intéressent, sont promises à un bel avenir.

Les systèmes d’alarme sont très en vogue. Les capteurs lumineux et les systèmes de vidéosurveillance connaissent un succès grandissant.

Et donc...

Les abords de la maison et le jardin évoluent eux aussi. Les pièces d’eau sont un atout dans les jardins minimalistes mais aussi romantiques. Les allées, les terrasses et les sentiers font l’objet de plus en plus d’attention. Les progrès techniques ont gagné le jardin : l’éclairage extérieur sous toutes ses formes est très tendance, les télécommandes pour les portes de garage ne sont plus un gadget réservé à quelques privilégiés. Le choix d’outils de jardin, électriques ou à essence, n’a jamais été aussi grand et les systèmes d’alarme ne sont plus une exception. Le jardin est ainsi le prolongement de la maison. Il doit être pratique et simple d’entretien, l’endroit idéal pour se reposer après une journée épuisante.

A lire aussi...

  • Une construction durable est une construction responsable

Partager







© Vivat.be 2014

Contact | Qui sommes nous?