Salle de bain, un espace bien-être

Salle de bain MobalpaUn centre thermal personnel, l’apanage des personnes riches et célèbres ? Et bien, pas du tout. Même la plus petite salle de bain peut aujourd’hui être métamorphosée en oasis de calme, de méditation et de détente. Aussi, le luxe d’un nouveau genre auquel aspirent les nouveaux constructeurs ne se résume pas à une villa dans un endroit idyllique, mais bien à une salle de bain où règne une certaine ambiance et dans laquelle il est possible d’oublier les soucis accumulés au fil de la journée.


À quoi ressemble votre salle de bain ? Une petite pièce avec un coin douche basique, un lavabo on ne peut plus simple et de sobres carreaux blancs sur les murs ? Ou une pièce spacieuse dotée d’un bain à remous confortable, de lumières à intensité variable, d’une installation stéréo encastrée et de murs recouverts de mosaïques bariolées ? Peut-être la première description s’applique-elle à votre propre salle de bain. Mais si vous en avez les moyens, n’hésitez pas une seule seconde à opter pour le 2e scénario. L’époque où nous nous satisfaisions d’une salle de bain basique et convenable, réservée exclusivement à l’hygiène personnelle, est bel et bien révolue. La salle de bain moderne est devenue une pièce presque sacrée, un lieu de refuge pour l’homme occidental assailli par le stress.

Bassine en zinc au coin du feu

Demandez à un septuagénaire à quoi ressemblait une salle de bain du temps de sa jeunesse. Il est fort probable que vous apprendrez qu’il n’existait même pas de salle de bain à l’époque. En effet, en ce temps-là, une fois par semaine, généralement le samedi, de l’eau était chauffée et ensuite versée dans une bassine de zinc ovale, laquelle était ensuite posée devant le poêle dans la cuisine ou parfois dans la salle de séjour. Et vous, lorsque vous n’étiez encore qu’un mouflet, avez pu faire trempette dans un bain chaud très agréable, dans une pièce bien éclairée.

Quelle différence par rapport à maintenant, la salle de bain étant devenue pour la plupart des personnes qui construisent et rénovent un investissement considérable. On peut donc dire que la salle de bain est probablement l’une des pièces d’habitation qui a connu la plus grande évolution au cours de ces dernières décennies.

La salle de bain telle que nous la connaissons aujourd’hui a fait son apparition dans les années 1950. Avant cela, posséder une pièce exclusivement réservée aux ablutions personnelles était le privilège des riches. Les premières salles de bain, relativement sommaires, se résumaient à un lavabo, à une baignoire et à un WC.

Cette pièce a ensuite évolué en coin douche séparé, la salle de bain à proprement parler disposant quant à elle de davantage d’espace de rangement. Dans les années 1990, les lavabos doubles sont devenus la norme, tandis que la salle de bain s’agrandissait encore. Aujourd’hui, les constructeurs accordent une attention particulière à la salle de bain et optent même très souvent pour 2 pièces - l’une pour les parents et l’autre pour les enfants. L’aspect fonctionnel, aujourd’hui en 2e position, a cédé sa place à l’ambiance de la pièce, qui doit être le reflet de la personnalité du propriétaire des lieux. Et peu importe le prix. Nous ne rechignons pas à la dépense, même pour les détails minuscules, tels que les porte-savons ou les supports de papier de toilette. Le plus important est que le tout forme un ensemble harmonieux. Vous n’avez pas les moyens de faire l’acquisition des marques design les plus tendance ? Pas de panique, vous pouvez faire votre choix parmi différentes possibilités meilleur marché.

L’hôtel, source d’inspiration

Dans notre société qui n’accorde de l’importance qu’aux performances, l’homme occidental est constamment sous pression. Aussi, il n’est guère étonnant que les centres de balnéothérapie et de bien-être connaissent leur âge d’or. Ils proposent des week-ends entièrement dédiés à la détente, des formules pour se faire choyer, … un luxe qui a bien entendu son prix. Ce sont les jacuzzi qui ont été les premiers à intégrer le jet de massage aux baignoires classiques. Cela fait aujourd’hui précisément 50 ans que les frères ont lancé la 1re pompe hydrothérapeutique sur le marché.

C’est dans ces espaces luxueux de beauté et de remise en forme que l’homme et la femme modernes viennent chercheur leur inspiration pour aménager leur propre maison. Le trendwatcher Herman Konings a étudié récemment la manière dont les Belges vivent, étude dont il est ressorti que nous nous inspirons de plus en plus des "lieux publics", tels que les hôtels.

C’est en effet volontiers que nous transposons les diverses expériences que nous avons l’occasion de vivre dans les centres de thermalisme des hôtels ou dans les centres de bien-être à notre propre salle de bain, afin de pouvoir profiter d’un moment de détente à la maison également. C’est ainsi que la salle de bain se transforme en "wetting chapel", comme le décrit si bien Herman Konings, c’est-à-dire une pièce presque sacrée où chacun peut redevenir maître de soi. En outre, l’évolution de la salle de bain en lieu consacré au bien-être s’inscrit dans une tendance plus profonde, à savoir celle de l’attrait pour le luxe. Toutefois, il ne s’agit pas du luxe des marques exclusives hors de prix, mais du luxe du temps, de la détente, d’un sentiment de bien-être.

Mini centre de thermalisme

Quelle influence ce goût prononcé pour le bien-être a-t-il réellement sur l’aménagement de la salle de bain ? Avant toute chose, les magasins proposent naturellement les gadgets techniques les plus divers. Une baignoire devient un vaste jacuzzi, avec aromathérapie et jeux de lumière, une simple douche se transforme en cabine à vapeur, avec possibilité de chromothérapie (thérapie qui a recours aux couleurs), ou avec un grand bouton de douche supplémentaire qui déclenche une douche "pluie", avec au-dessus des jets de massage, diverses fonctions telles qu’une douche alternant jets chauds et froids, un écran tactile intégré afin de choisir votre programme...

On trouve même sur le marché des douches aux rayons UV, qui permettent de bronzer sous l’eau. Il va de soi que tous ces gadgets techniques ne sont pas donnés. Mais celui qui ne peut se permettre la crème de la crème peut également faire son choix parmi un large éventail de produits. Il existe ainsi des "tapis" en caoutchouc que l’on dispose dans une simple baignoire et qui produisent des bulles, de même que des douches "pluie" dont le prix est entre-temps devenu plus abordable.

Cependant, les nouveautés pour les salles de bain ne se limitent pas à des articles de haute technologie. Tout l’aménagement tente de reproduire le sentiment de bien-être tel qu’on le ressent dans les centres de thermalisme. La pièce qui est choisie pour la salle de bain est plus spacieuse qu’auparavant, et l’aménagement fait l’objet de la plus grande attention. Si possible, la pièce est orientée avec vue sur le jardin. Il n’est pas rare que la baignoire campe au centre de la pièce, ce qui donne un effet presque théâtral. En ce qui concerne les matériaux choisis, les concepteurs puisent leur inspiration dans les centres de bien-être des hôtels et d’ailleurs.

Ainsi, les mosaïques font leur grand retour sur le devant de la scène, mais les matières plastiques, le bois ou encore le béton comptent aussi parmi les matériaux qui ont la cote. L’avantage du plastique est qu’il est facilement modelable et, par conséquent, peut être entièrement façonné selon les souhaits du propriétaire des lieux. Le bois, quant à lui, dégage une sensation de chaleur et, contrairement à ce que nombre de personnes pensent, convient parfaitement pour une salle de bain. Le béton donne un résultat plus froid, mais cadre bien dans une habitation contemporaine. Les matériaux naturels également, tels que le tadelakt, confèrent à la salle de bain le rayonnement d’un centre de bien-être en miniature.

Et cela ne s’arrête pas là. Celui qui aménage aujourd’hui une salle de bain souhaite la perfection absolue, jusque dans les moindres détails. Cuvette, robinetterie, accessoires … tout doit être d’une esthétique et d’un style impeccables. Nombre d’entreprises font aujourd’hui appel aux services de créateurs de renom, qui souvent conçoivent des salles de bain de A à Z. Et même si le prix est nettement plus élevé - nom ronflant oblige - les créations se vendent comme des petits pains. Et ceci, une nouvelle fois, en raison du nouveau statut de la salle de bain moderne. Le lieu où se trouvait auparavant une douche bricolée à la va-vite n’est plus, à l’heure actuelle, que design et classe. La salle de bain "thermale" et "full option", composée des matériaux les plus chers et des dernières nouveautés, demeure l’apanage des happy few.

Cependant, la tendance pour plus de bien-être est une tendance de fond, qui touche toutes les couches de la société. Aussi, qu’à cela ne tienne. Car même si vous n’avez pas d’argent de côté pour la salle de bain dernier cri, il est possible d’arriver à vos fins en procédant à quelques aménagements simples. Un petit coup de pinceau, une foule de petites bougies, des serviettes épaisses et douces, ainsi que quelques produits de confort pour le bain, et le tour est joué ! Vous aussi aurez l’impression d’être un peu comme dans un centre thermal.

  • Le secteur du bien-être ou des sanitaires est également présent à Batibouw 2006 : palais 7 et 9.

A lire aussi…

    

Partager





© Vivat.be 2014

Contact | Qui sommes nous?