Quand la peinture est… verte !

J’ai décidé de repeindre mon intérieur ! Oui, mais avec quoi ? Avant de repeindre la chambre des enfants avec le premier pot de peinture venu, petit détour par la liste des ingrédients de ces couleurs. Et les moyens de peindre au naturel.


Première nouvelle : les peintures contiennent des hydrocarbures comme le toluène et le xylène, qui polluent l’air et peuvent causer des intoxications. On les connaît bien, ce sont celles-là même qui nous donnent mal à la tête.

Certaines peintures, acryliques par exemple, sont toxiques pour les femmes enceintes. La faute au white spirit et au xylène ainsi qu’aux solvants et liants comme les éthers de glycol. Quant aux couleurs, elles sont faites de pigments parfois à base de métaux lourds comme le plomb, le zinc, le chrome et le cadmium.

Des alternatives saines ?

Il existe des peintures dites ‘naturelles’. Elles sont moins toxiques car elles contiennent de l’essence de térébenthine d’origine végétale comme solvant. Ces peintures là ne contiennent ni éthers ni glycols ni hydrocarbures aromatiques. Quant aux diluants, ils sont beaucoup moins agressifs que le white spirit même si ils peuvent encore provoquer des problèmes de peau chez certains. Souvent elles sont parfumées aux huiles essentielles ou essences d’agrumes. Et les pigments ? Ils sont de nature végétale ou minérale comme la terre de Sienne et les oxydes de fer.

L’idéal : la peinture à la chaux aussi appelée Tadelakt. Elle ne présente aucun risque pour la santé. Elle est perméable à la vapeur d’eau mais imperméable à la pluie. Elle résiste bien aux intempéries. Seul souci : trouver quelqu’un qui sache manier ce matériau.

Où les trouver ?

Voici en vrac une liste non-exhaustive des marques de peintures dites naturelles : 
Aglaia/Beeck, Auro, Biofa, Galtane, Leinos, Natural et Volvox.
Certaines peintures ont reçu l’éco-label. Celui-ci garantit une limitation des rejets de substances toxiques et polluantes, un procédé de fabrication plus propre et, en général, une diminution de la quantité de déchets d’emballage. On trouve la liste sur

www.ecolabel.be
.
A vos pinceaux !

Photo : Leinos


Partager





© Vivat.be 2014

Contact | Qui sommes nous?