Le sapin de Noël, naturel ou artificiel?

Sapin de noelLes arguments s'entrechoquent pour justifier l'achat d'un "vrai" sapin ou celui de son substitut artificiel. Un tour des avantages et inconvénients.




Sur le plan écologique

Certains refusent d'acheter un vrai sapin pour protéger les arbres. L'argument n'est pas vérifié car, en achetant un sapin de Noël, on ne participe évidemment pas à la déforestation puisque ces sapins sont soigneusement cultivés à cet usage et leur renouvellement est assuré. 

Les conifères habituellement proposés sont l'épicéa, le nobilis, le pungens mais la star, ces dernières années, c'est le nordmann. 

Le sapin artificiel a, lui, un coût écologique plus important. D'une part, il est issu de l'industrie pétrochimique; d'autre part, les coûts écologiques sont plus grands puisque ces sapins doivent être amenés d'Asie. Ils nécessitent aussi un emballage (carton et plastique). Il ne s'agit pas non plus d'un investissement "à vie" car ces sapins artificiels peuvent s'abimer (lors du rangement par exemple) et on peut s'en fatiguer. Et donc avoir envie de passer à un autre modèle après quelques années, notamment sous la pression des enfants.

Le sapin naturel peut éventuellement être replanté (s'il a été vendu en pot et non sur croisillon). Si non, il est biodégradable et beaucoup de grandes villes ont prévu soit un ramassage spécifiquement réservé aux sapins de Noël soit proposent le dépôt dans un lieu dédié pour l'occasion ou dans une déchetterie.

Les désavantages du naturel

Le sapin naturel en pot a le désavantage de souffrir de la chaleur de nos habitations. Il faut donc l'éloigner des sources de chaleur et veiller à l'abreuver et à brumiser les aiguilles (pour autant qu'aucune guirlande électrique ne soit installée).

Ces aiguilles restent un problème. Il faut donc régulièrement balayer sous le sapin. Et autant éviter d'y placer des boules de Noël trop bas si vous avez un chat qui ne trouvera sans doute rien de mieux à faire que de jouer avec elles!

A lire aussi

  • Les marchés de Noël en Wallonie et à Bruxelles

Philippe Allard


Partager





© Vivat.be 2014

Contact | Qui sommes nous?