L'habitat "part'âgé" et le kangourou

Les principes de l'habitat groupé sont aujourd'hui bien connus. Les évolutions sociales et les crises que nous connaissons - en particulier le vieillissement de la population, l'isolement, la crise économique et le coût du logement - font que les projets d'habitat groupé s'inscrivent de plus en plus dans des démarches solidaires.


Les habitats groupés trans-générationnels font partie de ces formules de cohabitation qui tablent sur la solidarité. En l'occurrence sur la solidarité entre générations, bien sûr. C'est ainsi que l'on voit des femmes seules avec enfants se regrouper, ou des parents âgés d'enfants handicapés, ou encore des retraités qui se rapprochent de jeunes couples.

Leurs motivations à se retrouver dans ces habitats solidaires inter-générationnels sont évidentes : ils présentent de nombreux avantages en termes d'économie, de confort et de sécurité. A ce titre, l'expérience de cohabitation de plusieurs générations au Balloir, à Liège, est unique. A l'origine, le Balloir accueille des enfants placés par décision judiciaire ou via le Service d'Aide à la Jeunesse. Au fil des ans, la maison s'est ouverte à d'autres générations, depuis les nouveaux-nés jusqu'aux seniors.

Actuellement le Balloir compte une crèche pour les plus petits, un service d'accueil et d'aide éducative pour les jeunes, une résidence-service pour les personnes valides et une maison de repos pour les moins valides.


Partager





© Vivat.be 2014

Contact | Qui sommes nous?