Bravo: Nike, Adidas et Puma s'engagent!

Après avoir été visées par les campagnes de Greenpeace, les trois premières marques de vêtement de sport du monde se sont engagées publiquement à éliminer toutes décharges de produits chimiques dangereux à travers le cycle de vie entier de leurs produits avant 2020.


Encore une preuve que les actions de Greenpeace payent! Nike, Adidas et Puma ont reconnu qu'elles établiront de solides limites quant aux substances toxiques présentes dans leurs chaînes de production.

Avec ces engagements, Nike, Adidas et Puma se démarquent des autres grands noms, comme H&M, Abercrombie et Fitch, qui figurent toujours au classement du rapport 'Dirty Laundry 2'. Celui-ci montre que de grandes marques internationales travaillent avec des fournisseurs chinois qui rejettent des produits chimiques toxiques dans les rivières, empoisonnant ainsi l'environnement mais aussi la population. Ces substances sont en effet suspectées de provoquer des problèmes hormonaux ou des cancers.

Après la diffusion de ce rapport, Greenpeace a multiplié ses actions pour verdir le secteur textile. Le 23 juillet dernier, 600 militants ont entamé un strip-tease devant des enseignes Adidas et Nike dans 29 villes. Plus de 50.000 personnes ont signé une pétition et des milliers d'autres ont diffusé l'info via leurs réseaux sociaux et blogs.

Autre bonne nouvelle: Nike, Adidas et Puma ne sont pas les seuls à réagir. Lacoste, G-Star Raw, Uniqlo et la marque de sport Li Ning ont également commencé à s'engager. Dans les prochaines semaines, Greenpeace veillera à ce que leurs promesses se transforment en actions réelles.

www.greenpeace.be

Melody De Visscher


Partager







© Vivat.be 2014

Contact | Qui sommes nous?