Vins luxembourgeois: ne les snobez plus!

Vins de la MoselleOn le sait, nos voisins luxembourgeois possèdent un superbe vignoble le long de la Moselle. Mais, trop souvent les vins proposés se sont avérés maigres et insipides ! Conscients du problème, de plus en plus de viticulteurs luxembourgeois se tournent résolument vers la qualité! Tant mieux pour le consommateur, car les prix restent très sages... redécouvrons ensemble ces vins parfois méprisés!


Le vignoble

La vallée de la Moselle occupe la partie orientale du Grand-Duché du Luxembourg. La rivière constitue la frontière avec l’Allemagne. C’est un endroit vraiment charmant, avec ses villages typiques et surtout ses coteaux viticoles très ensoleillés.

Ce vignoble de 1350 ha est un des plus septentrionaux d’Europe et s’étend sur environ une quarantaine de kilomètres, de Schengen à Wasserbillig.

Une "Route des Vins", particulièrement sympathique, permet de nous imprégner d’une tradition viticole vieille de plus de 2000 ans ! Des promenades à travers les vignobles, des visites guidées de caves et évidemment des dégustations de vins sont possibles un peu partout. Il vous est même loisible d’effectuer une croisière oenologico-gastronomique à bord du bateau "Princesse Marie-Astrid" !
Le canton de Remich est plutôt connu pour ses vins assez ronds, faciles et plaisants, en raison de sols assez lourds. Quant au canton de Grevenmacher, en raison de sols plus calcaires, il est à l’origine de vins plus fins et élégants.

Il est intéressant de noter que cette région de la Moselle bénéficie d’un micro-climat assez clément, de 1° à 2° en plus que le reste du pays.

Les 8 cépages utilisés : comme un air d’Alsace !

  • L’elbling : le plus léger en alcool, très frais, à l’acidité assez marquée.
  • Le rivaner : est plus doux, assez parfumé.
  • L’auxerrois : assez souple et fruité.
  • Le pinot blanc : très droit, très net, parfait sur les coquillages.
  • Le pinot gris : corsé, assez souple et gras, très parfumé. Sur les poissons ou viandes blanches.
  • Le gewurztraminer : épicé, floral, c’est le cépage le plus aromatique. A l’apéritif, avec le foie gras ou les desserts.
  • Le riesling : le cépage le plus noble, le plus fin et élégant. Superbe sur les poissons. Ne pas hésiter à les laisser vieillir quelques années.
  • Le pinot noir : donne des vins rouges et rosés fruités. Mûrissement difficile sous ces latitudes...

En avant vers la qualité !

Généralement, les différents cépages sont vinifiés séparément et donnent donc des vins très caractéristiques. Une A.O.C "Moselle Luxembourgeoise" a été créée en 1985 pour veiller au respect des limites du terroir.

Il existe également une hiérarchie des vins en fonction des notes obtenues lors de l’agrément : les vins les mieux notés ont droit à la mention "Grand Premier cru", viennent ensuite les "Premier Cru", puis les "Vin Classé" et enfin les "sans mentions particulières"! Les moins bons produits sont déclassés en "Vin de Table".

Outre les vins blancs secs, le Luxembourg s’est aussi spécialisé dans l’élaboration de vins mousseux de type champagnisés : c’est le "Crémant de Luxembourg".

Par ailleurs, en millésime favorable, tout comme en Alsace, des vendanges par tries successives permettent l’élaboration de cuvées de "Vendanges tardives" et autres "Vins de Glace" : ce fut le cas lors des millésimes 2002 et 2003 ! Plus concentrés et chargés de sucres résiduels, ce sont les compagnons idéaux du foie gras.

Chez qui acheter ces vins ?

Au Luxembourg, on trouve aussi bien des petits propriétaires individualistes ou en groupements que de grandes sociétés viticoles.

J’ai particulièrement apprécié les vins de la famille Max Lahr à Ahn. Les rivaner, auxerrois et surtout le riesling "Palmberg" en 2002 sont de très bonnes affaires (de 3,40 à 6,00 euros!). De plus, le très réputé importateur André Mostade, de Solre-sur-Sambre, a eu la bonne idée de distribuer ses vins en Belgique depuis 2003 et aux mêmes prix qu’au Luxembourg !

Sous la bannière "Domaine et Tradition", se cachent quelques uns des vignerons les plus consciencieux du pays tels Marc Gales, Mathis Bastian ou Aby Duhr. Ce groupement a certainement un effet de synergie très profitable à la banniére viticole luxembourgeoise ! Soyez-y attentif.

On ne peut passer sous silence les progrès effectués par certaines grandes sociétés de production et de distribution de vins luxembourgeois. Ainsi, Bernard Massard, société surtout connue pour ses vins mousseux, propose également deux domaines distincts : le domaine de Thill, dont les cuvées du "Château de Schengen" sont assez intéressantes, et le domaine du Clos des Rochers. Le soin avec lequel sont produits ces vins blancs montre sans équivoque, qu’une grande société comme Bernard Massard croit en l’avenir des vins de qualité dans la région. Le siège de la société est situé à Grevenmacher.

L’important groupement des "Domaines de Vinsmoselle" provient de la réunion de différentes caves coopératives: on estime sa production à environ 2/3 de tous les vins luxembourgeois. Les visites des différents sites d’exploitation sont possibles. La progression qualitative est continue depuis quelques années.

N’hésitez pas : faites le (petit) voyage

Le dépaysement est à portée de frontière! En sillonnant la Route du Vin, vous pourrez vous arrêter à loisir, pour vous permettre l’une ou l’autre dégustation et achat. N’oubliez pas d’emmener avec vous le célèbre et utile Guide Hachette des vins, qui consacre un chapitre aux vins de la Moselle luxembourgeoise. Leur sélection de produits et de viticulteurs est pertinente.

Liens

  • Le site de l’Entente touristique de la Moselle
  • Le site de la maison Mostade Hennebert
  • Le site de la maison Bernard-Massard
  • http://www.vinsmoselle.lu 

Didier Ergot

A lire aussi...

  • Un bain à Mondorf

Partager





© Vivat.be 2014

Contact | Qui sommes nous?