Sa propre bière à la maison

Jusqu'au début de ce siècle, le travail de brassage était effectué par les ménagères dans la plupart des foyers. Depuis, beaucoup de choses ont changé. A l'heure actuelle, rares sont les Belges à se frotter au noble art du brassage.


Si ce hobby est en vogue en Angleterre et aux Etats-Unis, où sont régulièrement organisés des concours de la meilleure "homebrew" et où les librairies regorgent de bons livres sur le sujet, la Belgique est assez bien à la traîne. Pourtant, alors que nous sommes "le pays de la bière", c'est un domaine dans lequel nous devrions exceller.

Nous vous proposons donc ici de découvrir un passe-temps que l'on peut qualifier de nouveau, alors qu'il s'agit d'un art très ancien.

Qu'est-ce que la bière ?

Au niveau industriel, le procédé de brassage se compose de plusieurs étapes :

  1. 1. Le concassage : Les grains de malt (orge malté) sont concassés.
  2. 2. L'empâtage : les grains concassés sont mis dans de l'eau chaude pour activer un processus biochimique qui transforme l'amidon des grains en sucres. La durée de cette étape est d'environs une heure à une heure et demie.
  3. 3. Le lavage des drèches : lorsque l'entièreté de l'amidon a été transformée en sucres, une grande quantité de sucre non dilué dans l'eau doit être récupéré en faisant couler de l'eau tempérée dans la "drèche" (les grains). Cette drèche fait également office de filtre naturel qui fait que l'eau (appelée maintenant moût) ne comporte plus de résidus.
  4. 4. La cuisson et le houblonnage : pour éliminer toutes les bactéries que pourrait encore contenir le moût, l'on procède à son ébullition (cuisson). C'est également à ce moment que l'on ajoute de houblon. Celui-ci a deux fonctions essentielles. Il donne son amertume à la bière et protège celle-ci d'infections futures. Cette étape dure environs une heure et demie.
  5. 5. La séparation des fleurs à houblon et le refroidissement : c'est ici que le moût est filtré pour en retirer les cônes de houblon. Ensuite, le moût doit encore être refroidi à température ambiante.
  6. 6. La fermentation : une fois le moût refroidi, on l'inocule avec de la levure de bière. C'est une étape qui prend une à deux semaines de temps.
  7. 7. La garde : Lorsque la fermentation est terminée, la bière est stockée dans des cuves de garde pendant quelques semaines afin de maturer.
  8. 8. La mise en bouteilles (ou en fûts).

Partager





© Vivat.be 2014

Contact | Qui sommes nous?