Les vins blancs du Languedoc

Vigne du LanguedocLe public semble enfin se rendre compte que la région viticole hexagonale la plus intéressante du moment est sans aucun doute le Languedoc, avec son voisin le Roussillon. Leurs vins rouges puissants, pleins de sève et d'épices ont maintenant leur place à la carte de tout restaurant qui se respecte, ainsi que dans la cave de tout amateur! Mais on sait moins que la région est aussi capable d'élaborer des vins blancs de grande qualité.


Une grande diversité de terroirs et de cépages permet aux producteurs de nous proposer des produits typés et très variés. Découvrons ensemble ce que le Languedoc peut nous offrir de bon en blanc.

Le vignoble

Ces 32000 hectares s'étirent le long de la Méditerranée qui lui apporte, heureusement, un peu de fraîcheur bienvenue sous ces latitudes. On a tendance à considérer l'ensemble de cet immense vignoble comme un bloc homogène alors que des différences notoires existent entre les diverses zones et terroirs. 80% des vins sont rouges mais la production de vins blancs est de plus en plus sophistiquée et s'éloigne du stéréotype de vin lourd et alcooleux. Des altitudes contrastées se présentent, impliquant des climats plus frais et aérés, ce qui est particulièrement important pour l'obtention de blancs de qualité... Les contreforts des Cévennes, le massif des Corbières ou la présence de la Montagne noire ont également une influence sur la diversité remarquable des vins proposés par cette région si méridionale, la plus chaude de France, mais aussi berceau de la viticulture depuis l'Antiquité.

Les appellations

Certaines appellations du Languedoc ne prévoient que du rouge et du rosé, c'est le cas de Fitou, St-Chinian, Faugères, Minervois-La-Livinières, Cabardès et Côtes de la Malepère. Par contre, on trouve des blancs et des rouges dans les appellations Corbières, Coteaux du Languedoc et Minervois. Enfin les appellations Clairette du Languedoc, Picpoul de Pinet et Limoux ne concernent que des blancs.La région est aussi celle des fameux vins doux naturels à base de muscat (de Lunel, de St-Jean de Minervois et de Mireval) que nous n'aborderons pas ici.

Les cépages

La région et les règlements prévoient la culture de très nombreux cépages aux caractéristiques fort diverses, ce qui laisse au vigneron un grand choix quant au produit qu'il veut obtenir : cela peut aller des vins amples, gras et miellés aux vins assez vifs et floraux.

  • Le Bourboulenc: peut donner des vins assez lourds voire facilement oxydatifs, s'il est vendangé trop tardivement. Ses arômes floraux sont néanmoins intéressants.
  • La Clairette: l'un des plus anciens cépages du Languedoc. Donne assez bien d'alcool, peu d'acidité. Ses arômes sont souvent miellés. Sensible à l'oxydation. 8 communes près d'Adissan, en plein centre des Côteaux du Languedoc, peuvent prétendre à l'AOC Clairette du Languedoc.
  • Le Grenache blanc: son problème est le manque d'acidité mais son gras et sa longueur sont très intéressants.
  • Le Maccabéo: vient d'Espagne. Cépage d'assemblage minoritaire assez léger et manquant un peu d'acidité.
  • Le Picpoul de Pinet: totalement atypique pour la région. Très vif et nerveux. Sec avec des arômes citronnés très frais. Une zone d'AOC au sud de Pèzenas, assez près de la côte, donne des 100% Picpoul étonnants sur les fruits de mers!
  • La Marsanne: cépage très utilisé dans la vallée du Rhône. Beaucoup d'arômes et de corps. Très puissant mais attention au manque flagrant d'acidité naturelle.
  • La Roussanne: l'allié parfait de la Marsanne. Très complexe et apte au vieillissement. Assez sensible à l'attaque de pourriture grise.
  • Le Rolle: beaucoup de gras, grande richesse aromatique sur les fleurs et les fruits blancs. Corrige souvent les défauts d'acidité des Roussannes et Marssannes.
  • Le Viognier: le célèbre cépage des fameux Condrieu du Rhône. Ces arômes complexes d'abricot, de pêche et de violette sont entêtants.
  • Le Chardonnay: ce cépage international gagne du terrain. En assemblage, son côté beurré, grillé et noisette se marie assez bien avec les cépages autochtones.

Comment utiliser à table ces vins blancs du Languedoc?

N'hésitez pas à essayer le Picpoul de Pinet sur les huîtres, crevettes et autres coquillages. Sinon, toute la nourriture méditerranéenne plaira évidemment parfaitement aux assemblages classiques: rolle, grenache, marsanne, roussanne et viognier. Les bouillabaisses, rougets grillés, poivrons farcis et autres salades niçoises seront à la fête. Par contre, évitez les accords avec les poissons "meunières" et "papillotes aux légumes de chez nous", car le côté miellé et fruits mûrs de nombreux vins du Languedoc ne leur conviendra pas.

Quelques blancs en dégustation

Coteaux du Languedoc blanc 2001 - Mas Champart (10 euros)

Robe: jaune or
Nez: un caramel léger au beurre flotte au dessus de notes de fougères et d'aubépines. Nez très élégant.
Bouche: le vin s'avère gras, ample avec une remarquable acidité lui conférant beaucoup de fraîcheur malgré l'alcool présent.
Conclusion : très beau travail de la part de ce domaine phare de St-Chinian (50% Viognier, 30% Roussanne, 10% Bourboulenc, 10% Grenache blanc).

Coteaux du Languedoc blanc Les Cocalières 2002 - Domaine d'Aupilhac (15 euros)

Robe: très beau jaune paille lumineux.
Nez: très complexe : miel, tilleul, floral, moka, fruits blancs…
Bouche: l'attaque est nette, fraîche est suivie de beaucoup de glycérol et d'épices. La persistance est exemplaire !
Conclusion: un coup de Maître pour Sylvain Fadat qui signe le 1er millésime de cette cuvée élaborée à raison de 25% de chaque cépage: Roussanne, Marsanne, Rolle et Grenache blanc.

Coteaux du languedoc blanc Les pierres d'argent 2002 - Château de Lascaux.(11 euros)

Robe: d'or.
Nez: assez typé Viognier avec ce mélange de cacao et de floral. On décèle également de beaux arômes de coing et de carré d'ananas confits.
Bouche: souple et grasse, elle manque singulièrement de nerfs, malgré la touche d'agrumes en finale…
Conclusion: ce vin semble dans une phase assez diffuse. M. Cavalier vinifie et élève cette cuvée (Viognier, Mars, Rous, Rolle) en barrique, avec bâtonnage des lies pendant 6 mois. A revoir certainement!

Côteaux du Languedoc blanc - Château des Estanilles 2001 (10 euros).

Robe: jaune doré.
Nez: magnifique complexité : les agrumes et la pêche, la verveine, l'aubépine et le chèvrefeuille, le miel et la cire d'abeilles.
Bouche: ample et grasse, avec un rappel à la fois miellé et minéral. Finit sur des notes agréables et fraîches de fenouil et d'anis.
Conclusion : ce grand vin de classe est élaboré par Michel Louison propriétaire à Faugères

Où trouver ces Languedocs blancs ?

  • Le vin passion, Xavier Erken, rue de Termonde 256 - 1083 Bruxelles (
    www.levinpassion.com
    )
  • La vigneraie, Pierre Charlier, avenue Henin 5 - 6000 Charleroi. (
    www.lavigneraie.com
    )
  • Plein Sud, Olivier Deconinck & Co, rue Lucien Roland 8 - 7130 Binche (
    info@pleinsud.be
    )
  • La cave des oblats, René Michel, rue Basse-Wez 339B - 4020 Liège (04.342.68.92)
  • Mostade-Hennebert, André Mostade, rue Saule-Godaux 8 - 6560 Solre-Sur-Sambre. (
    users.belgacom.net/mostade
    )

Didier Ergot


Partager





© Vivat.be 2014

Contact | Qui sommes nous?