La hiérarchie des grands crus bourguignons

Batard-MontrachetLes vins de Bourgogne possèdent une hiérarchisation des crus tout à fait spécifique basée sur la notion de terroir. Cette parcellisation en fait un dédale à la fois complexe et difficile à cerner... mais aussi particulièrement excitant pour l’amateur ! Voici un petit résumé des us et coutumes en ce qui concerne les étiquettes des Appellations d’Origine Contrôlée (AOC) bourguignonnes.


On classe ainsi ces AOC par ordre croissant de qualité de terroirs.

Appellation régionale

Appellation d’Origine Controlée (AOC) "Bourgogne", que ce soit blanc ou rouge, éventuellement accompagnée d’un nom de climat. Exemples: Bourgogne "Les Bons Bâtons", Bourgogne "Les Champlains". Cette appellation "basique" peut malgré tout s’avérer un remarquable rapport qualité/prix si ce vin provient d’un terroir contigu à un terroir prestigieux et si le vinificateur est quelqu’un de talentueux!

Appellation sous-régionale

"Bourgogne hautes côtes de nuit", "Bourgogne hautes côtes de Beaune", "Côtes de nuits villages"…Ces AOC proviennent d’aires d’appellations plus ciblées géographiquement. Assez sensibles à l’effet millésime. Quelques vignerons parviennent régulièrement à faire des miracles sur ces terroirs quelque peu ingrats...

Appellation communale

Plus communément dénommée "Village". L’AOC reprend le nom du village dont sont issus les raisins (Gevrey-Chambertin, Meursault, Volnay, Chambolle-Musigny,…). Quelques fois, une même AOC comprend plusieurs villages qui ont droit à apposer sur l’étiquette le nom du village le plus connu. Par exemple, les vins de Prémeaux, au sud de Nuits St Georges sont étiqueté Nuits St Georges. Un nom de climat peut-être renseigné. Exemples : Meursault "Les Luchets", Chambolle-Musigny "Les Cras".


Partager





© Vivat.be 2014

Contact | Qui sommes nous?