Ces vins méconnus du Jura

Et si, lors des traditionnelles transhumances vers le sud de la France, vous en profitiez pour découvrir le vignoble du Jura? Idéalement situé à hauteur de la Bourgogne, mais plus à l'est, le Jura pourra vous charmer avec ses villages typiques, ses charmants paysages et surtout, avec sa gastronomie et ses vins si particuliers! A fréquenter d'urgence, à l'aller et au retour!


L'origine du vignoble Jurassien:

Selon les archéologues, le vignoble du Jura est un des plus anciens de France. Pline le Jeune, au 1er siècle avant JC, mentionne déjà les grandes qualités des vins de "Séquanie", nom donné à l'époque pour désigner la Franche-Comté!

Tout au long du Moyen-âge, leur réputation ne sera pas démentie. L'Abbaye de Castrum-Carninis qui deviendra Château-Chalon est achevée à la fin du 7e siècle et le Château d'Arlay, construit en 1165, est probablement le plus ancien "château-vignoble" de France. Le vignoble va sans cesse s'agrandir, atteignant 20.000 hectares en 1888... juste avant le vilain phylloxéra qui le décimera. Aujourd'hui, le Jura compte 2150 hectares dont 1700 d'AOC (appellation d'origine contrôlée)...

Le terroir

Qui dit Jura, dit jurassique! Les dinosaures ont donc peut-être foulé ces terrains originels, nés pendant la dite période jurassique (de -210 à -140 millions d'années). Des failles et escarpements se sont formés, donnant tout le relief accidenté que l'on peut découvrir aujourd'hui.

Les marnes, faites d'argile et de calcaire, composent la majeure partie du vignoble. Les marnes rouges en bas de pente sont plutôt réservées aux cépages rouges, alors que les marnes bleues se posent en terroir idéal des cépages nobles blancs.


Partager





© Vivat.be 2014

Contact | Qui sommes nous?