Mousse lavante ou savon?

Tena Wash MoussePeut-être avez-vous un jour été confronté à des problèmes d’incontinence dans votre entourage. Et chacun d’entre nous peut devoir faire face à ce problème difficile à vivre. Se pose aussi la question de la toilette dite intime: à quel produit recourir pour préserver sa peau?


L’incontinence et les escarres

L’incontinence et la friction fragilisent la peau. Elles accroissent l’incidence des escarres (c’est-à-dire une nécrose de la peau) à cause des effets chimiques de l’urée et des selles sur l'épiderme.

La toilette de la peau après incontinence urinaire ou fécale est donc un élément primordial dans la lutte contre les escarres et donc pour le bien-être du patient. Le savon et l’eau, jusqu’à aujourd’hui utilisés dans la plupart des cas pour laver les patients, assèchent l’épiderme et détériorent la peau. Il faut donc utiliser une lotion hydratante pour minimiser ces effets secondaires.

Pour le personnel soignant, l’utilisation d’eau et de savon pour la toilette intime demande une préparation et ensuite un rangement du matériel utilisé qui leur prennent du temps.

Une étude favorable aux mousses lavantes

Sous la requête et la guidance du groupe Escarres du CHU de Charleroi constitué de spécialistes des corps médical, infirmier et pharmaceutique, le Dr Jacques Douchamps, pharmacien hospitalier, et son équipe ont observé 40 patients, d’âge indifférent, qu’ils ont suivis pendant une dizaine de jours, comparant l’utilisation d’eau et savon et de 3 mousses lavantes disponibles sur le marché belge pour la toilette après chaque épisode d'incontinence.


Partager





© Vivat.be 2014

Contact | Qui sommes nous?