Le Tilleul, un remède doux et sûr

En latin, Tilia signifie « ailé ». Symbole de liberté et protecteur, le tilleul est un précieux remède contre les refroidissements.


 


On connaît bien cet arbre majestueux, présent dans nos jardins ou sur la place du village. Symbole de la paix, il a été planté un peu partout en Europe pour fêter la libération de 1945. Sous un tilleul, on vénère les dieux, on prête serment et les amoureux s’embrassent. Dans son bois, on sculpte des statues de saints. Ses fleurs et son écorce, elles, nous soignent de l’intérieur.

Des fleurs aux effluves de miel

Entrez dans une herboristerie et demandez à respirer l’ incroyable arôme des fleurs de tilleul. Les plus parfumées viennent de Provence. Elles sont récoltées en juin-juillet, peu avant leur complet épanouissement et ne durent qu’une semaine ou deux. Cueillies avec leur bractée       (feuille qui recouvre la fleur) ou isolées, elles sont étalées à l’ombre et manipulées avec précaution pour éviter que leur parfum ne s’échappe.

Si vous avez un tilleul chez vous, vous pouvez sans crainte cueillir les fleurs vous-même. Riches en vitamine C et en manganèse, un oligo-élément, elles peuvent être ajoutées fraîches à vos salades.

Séchées, elles font fuir les refroidissements de toutes sortes. En infusion, elles font baisser la fièvre en favorisant la transpiration, réduisent les sécrétions nasales et soulagent le mal de tête et les courbatures. Utilisez-les pour chasser sinusites, rhumes, maux de gorge et grippes.

Gardez ces précieuses fleurs dans vos armoires toute l’année. Celles-ci contiennent des mucilages : des substances qui gonflent dans l’estomac pour faciliter la digestion. A utiliser après une indigestion ou pour booster un transit trop lent.

Leurs flavonoïdes agissent entre autres sur le système nerveux. Le tilleul apaise les inquiétudes et calme les enfants agités qui ont du mal à trouver le sommeil. Dans ce cas, l’infusion peut être ajoutée à l’eau du bain. Une autre application du tilleul en usage externe : en compresses pour soulager brûlures, ulcères sur les jambes et rhumatismes.

La deuxième écorce pour drainer

Le tilleul cache un autre trésor: l’aubier. C’est le bois vivant sous l’écorce. Sa récolte est un savoir-faire transmis de génération en génération. Le plus réputé vient du Roussillon.

Sa spécialité ? L’élimination des toxines. C’est un excellent draineur du foie et de l’appareil urinaire. Un remède parfait pour les lendemains de fête et les excès alimentaires. Par contre, son goût est détestable, mais qu’importe puisqu’il soigne efficacement la goutte, les rhumatismes, les calculs rénaux et biliaires.

Un remède doux et sûr

On ne lui connaît aucune toxicité, interaction médicamenteuse ou contre-indication. Ce qui fait du tilleul un ami sur lequel on peut compter, que ce soit en infusion, gélule ou teinture mère. Préférez cependant toujours le conseil d’un herboriste. Il vous renseignera sur les quantités à utiliser et c’est aussi, évidemment, une garantie de qualité.


Partager





© Vivat.be 2014

Contact | Qui sommes nous?