Le téflon est-il dangereux?

Le téflon est tellement pratique qu’il a envahi les placards de toutes les cuisines. Antiadhésif, il permet d’utiliser moins de matières grasses et de manger ainsi plus sainement.  Mais ses composants sont nocifs.


Le Téflon est le nom commercial du polytetrafluoréthylène (PTFE), un composé complexe d'hydrocarbures perfluorés (PFC). Ce matériau magique a été commercialisé dès 1946 par la firme américaine DuPont de Nemours.

Aujourd’hui il est partout: dans les ustensiles de cuisine, mais également dans les vêtements, l’imperméabilisant (Gore-Tex), les tapis antitaches, l’emballage alimentaire, les lunettes, les verres de contact ou l’isolation des fils électriques.

Partout: on ne croit pas si bien dire... Ses composants ne sont pas biodégradables et se retrouvent dans les organismes des êtres vivants du monde entier! Une étude réalisée aux Pays-Bas par Greenpeace et le WWF en a retrouvé dans le sang de jeunes mères et dans le sérum du cordon ombilical de nouveau-nés.

Un cancérigène probable

L'Agence américaine de Protection de l'Environnement a jugé - mais pas à l'unanimité - que le principal ingrédient du Téflon était un "cancérogène probable". Mais nous ne sommes qu'au début des découvertes sur la toxicité du téflon. Jusqu’à récemment, les toxicologues recherchaient des poisons dans le sang et la graisse, mais pas dans les organes. Or, ils découvrent à présent que les PFC s'accumulent dans le foie, la vésicule biliaire et la thyroïde.

Les conséquences observées sur les animaux sont peu rassurantes: perturbations endocriniennes, lésions hépatiques, troubles immunitaires, malformations congénitales et cancers.

Comment avons-nous été intoxiqués?

Lorsque le téflon est chauffé à haute température, il émet des inhalations toxiques. Ces émissions s'observent généralement après 2 années d'utilisation, mais le phénomène peut s'accélérer lorsque le revêtement des casseroles est nettoyé avec du détergent abrasif.

DuPont assure que ses produits sont stables jusqu'à 315°C, qui est une température non atteinte lors de la cuisson ordinaire.

Or des études indépendantes montrent que des produits toxiques ont été émis par le téflon dès 230°C. Là où ça devient dangereux, c’est lorsqu’une poêle vide est chauffée: lors de tests effectués par l'association indépendante Environmental Working Group, une poêle peut atteindre jusqu'à 391°C en 3 minutes et 20 secondes. Des dégagements de neurotoxines sont également observés à température normale.

Des composés du revêtement peuvent également migrer vers le gras des aliments. C’est ce que des expériences conduites aux États-Unis l’ont montré avec les emballages alimentaires de type pop-corn, traités avec un ingrédient du téflon. Chauffés à 175°C, ceux-ci étaient des centaines de fois plus nocifs que les poêles antiadhésives.

Dans les années 50, les travailleurs des usines de DuPont ont été saisis de fièvre. La firme a alors mené plusieurs expériences. L’une d’elles consistait à exposer des animaux à des émanations de téflon pendant 6 heures. Comme les animaux étaient toujours en vie après ce traitement, DuPont en a conclu que les fumées de téflon étaient sans danger. Ce travail a même été publié dans une revue scientifique.

Mais les ouvriers de ses usines continuaient à avoir des frissons, des douleurs thoraciques et des difficultés à respirer. La firme réalisa d’autres expériences menant à la même conclusion.

Des études indépendantes sur la santé des ouvriers indiquent qu’ils sont en réalité exposés, par inhalation à long terme, à un plus fort risque de cancer de la prostate, du sein, des testicules et du pancréas. Depuis 1960, les ouvriers de l’usine portent quand même un masque lorsque le téflon est chauffé à plus de 200°.

En 2001, 60.000 habitants de l’Ohio et de Virginie aux États-Unis ont intenté un procès à DuPont pour avoir déversé illégalement des PFC dans leurs rivières. Ils ont réussi à obtenir les dossiers médicaux de 5.000 ouvriers de la firme et ont découvert un excès de certains cancers comme le lymphome non hodgkinien, la leucémie et le myélome multiple.

La firme a négocié un accord à l’amiable et a versé 100 millions de dollars de dédommagements. En juillet 2004, l’Agence américaine de l'Environnement (EPA) a dévoilé des données qui montraient que DuPont savait depuis 1981 qu’un des composés du Téflon se transmettait de la mère à l'enfant et pouvaient causer des déformations faciales chez les humains...

Lorsqu’en janvier 2006, l’EPA concluait que le principal ingrédient du téflon était "un cancérigène probable", DuPont s’est engagé à diminuer de 95% l’usage de cette substance dans ses produits d’ici 2015.

Des mesures de précaution

Selon le principe de précaution, le téflon devrait être retiré des rayons jusqu'à preuve de son innocuité. Mais puisqu’il n’en est rien, mieux vaut adopter un comportement prudent.

  • Choisir des produits antiadhésifs de qualité (plus chers). Ne pas chauffer les ustensiles sans aliment et éviter les fortes températures (pas de friture, de feu vif, ni de four).
  • Jeter les ustensiles dont le revêtement est abîmé et ne pas dépasser 2 ans d’utilisation.
  • Limiter l'utilisation d'aliments préemballés (barres chocolatées), de pop-corns et surtout ne pas faire chauffer ces aliments dans leur emballage.
  • Eviter de traiter meubles et chaussures avec des produits antitaches ou imperméabilisants et acheter de préférence des produits n'ayant pas été prétraités.
  • Préférer les ustensiles en acier inoxydable et en matériau inerte (céramique, verre, bambou). Mais attention: pas d’aluminium!

Plus d’info sur la contamination chimique de notre environnement et de nos organismes:

www.wwf.fr
.

Droit de réponse

A la demande de la société DuPont, nous publions le droit de réponse ci-après concernant les ustensiles de cuisine en Teflon®.

Teflon® est une marquée déposée de DuPont et ne peut être utilisé comme terme générique pour désigner des revêtements de cuisson anti-adhérents. Tous les revêtements anti-adhérents ne sont pas fabriqués par DuPont. Il y a d'autres fournisseurs de revêtements anti-adhérents dans le monde, dont DuPont ne saurait certifier la qualité.

Les revêtements de marque Teflon® sont sans danger pour l'utilisation pour laquelle ils ont été conçus. C'est un fait corroboré par les recherches scientifiques et plus de quarante ans d'utilisation au niveau du consommateur. En outre des organismes de réglementation comme l'Autorité Européenne de Sécurité des Aliments (EFSA) et la Food and Drug Administration des Etats-Unis ont affirmé leur position que ces revêtements sont sans danger pour les utilisations culinaires pour lesquelles ils ont été conçus.

Si vous voulez acheter des produits de marque Teflon®, prenez soin de repérer le sceau correspondant sur l'emballage du produit.


Partager





© Vivat.be 2014

Contact | Qui sommes nous?