L'halothérapie: les bienfaits du sel

L'halothérapie? Une cure de sel qui soulage l'asthme, les sinusites, les allergies, le stress, les problèmes de peau et bien d'autres maux. Elle est assez courante dans les pays d'Europe de l'Est et elle commence à se pratiquer en Belgique aussi.


L'halothérapie est apparue au début du 20ème siècle quand des médecins se sont rendu compte que les ouvriers des mines de sel, contrairement aux autres mineurs, étaient rarement malades. Suite à cette constatation, des recherches scientifiques ont été effectuées.

La conclusion? L'air ambiant que les mineurs de sel respiraient était incroyablement bénéfique. Celui-ci s'avérait même thérapeutique pour les personnes souffrant d'asthme, d'inflammations chroniques des bronches et de sinusites. Ce n'est pas tout: il diminuait également les allergies, le stress, la nervosité, la fatigue, les troubles vasculaires et dermatologiques.

Suite à cette formidable découverte, des centres de cure ont commencé à voir le jour dans les mines de sel. Certains existent encore toujours. Et un peu plus tard, des grottes de sel artificielles ont été mises en place. On en trouve aujourd'hui en Russie, Pologne, Ukraine, Roumanie... et en Belgique.

Chez nous, l'halothérapie peut se pratiquer au n° 40 de la rue des Atrébates à Etterbeek. La Grotte de Sel, puisqu’elle s'appelle comme ça, possède des murs de sel de gemme de couleurs naturelles, dont l'origine remonte à plus de 250 millions d'années. Une séance dure 45 minutes. Ce qu'on y fait? Pas grand-chose. On s'assied sur des chaises longues et on se relaxe. Cela suffit pour bénéficier des bienfaits. Dans certains cas, l'halothérapie est couplée à la musicothérapie ou la chromothérapie.

Il est également possible de profiter de l'halothérapie au quotidien grâce à un purificateur d'air qui recrée le principe des grottes de sel. Le purificateur d'air SALIN, par exemple, a obtenu différentes récompenses.

Plus d'infos?

www.grotte-de-sel.com

Melody De Visscher


Partager





© Vivat.be 2014

Contact | Qui sommes nous?