J'aime pas les choux de Bruxelles!

Et pourtant, ces petits bourgeons pommés de la famille des crucifères sont bourrés de vitamines, de fibres et de minéraux. Des études ont d'ailleurs montré qu'ils étaient d'excellents légumes anti-cancer! Si vous n'en aimez pas le goût, sachez que leur amertume peut être évitée en les cuisant 'al dente'. Ainsi ils préservent et leur couleur et leur saveur!


Le choux de Bruxelles? C'est le cauchemar des enfants. Il est vrai que son amertume et sa consistance pâteuse ne sont pas des plus attrayants mais sachez que lorsqu'il est cuit 'al dente', ce petit bourgeon pommé  est non seulement croquant mais aussi très savoureux.
Si on insiste pour le mettre au menu, c'est surtout parce que le chou de Bruxelles est un légume d’hiver aux nombreuses propriétés. Il est bourré de vitamine C et de potassium. Il contient aussi du phosphore, du calcium, de l'iode, de la pro-vitamine A, de la vitamine B9 et on en passe. Il abonde également en composés azotés, appelés indoles, qui limiteraient l'incidence de ... certains cancers! En effet, plusieurs études  ont montré que ces substances diminuaient les risques de cancers du sein, de l'utérus, du côlon et de la prostate.
Autre élément intéressant des choux de Bruxelles: le sulforaphane. Celui-ci contribue à débarrasser les cellules de notre corps des déchets toxiques, diminuant ainsi également le risque de cancer. Une petite étude néerlandaise a montré que les gros mangeurs de choux de Bruxelles possédaient plus d'enzymes protectrices contre le cancer que les personnes qui ne mangent jamais de ce légume. Une autre étude? Une portion de 250gr de choux de Bruxelles par jour diminue de 25% les lésions dégénératives de l'ADN.

Ce n'est pas tout: manger ce légume aide aussi à lutter contre la constipation et les ennuis du tube digestif. Sa richesse en vitamine C permet de stimuler le système immunitaire et la B9 protège des maladies cardiovasculaires et des malformations congénitales.

Enfin, pour préserver toutes ses propriétés, il est conseillé de le cuisiner à la vapeur. Si vous décidez quand même de le cuire à l'eau, blanchissez-le d'abord quelques minutes, cela le débarrassera de son amertume. 
Accompagnez-le de beurre, de crème, de lardons, de châtaignes ou encore d'une petite pointe de moutarde et vous verrez, vous vous réconcilierez très vite avec le chou de Bruxelles!

Melody De Visscher


Partager





© Vivat.be 2014

Contact | Qui sommes nous?