Le maquillage au henné

Le henné est une forme ancienne de peinture corporelle. Dans les pays occidentaux, les maquillages au henné ont commencé timidement mais sont vraiment devenus à la mode lorsque la star Madonna les a adoptés dans son clip "Frozen". L'originalité est passée, mais les adeptes restent nombreux à se tourner vers cette technique ancienne.


Le grand avantage du henné est que les dessins ressemblent à des tatouages, mais disparaissent après quelques semaines. Un vrai tatouage ne peut être effacé que par un traitement laser douloureux.

Cette forme de maquillage du corps est encore utilisée actuellement en Inde, au Népal, en Turquie et dans le Maghreb, surtout lors des cérémonies matrimoniales. La technique aurait d'abord été utilisée en raison des effets rafraîchissants du henné. Au départ, une fine couche de henné sur le corps permettait de rafraîchir la peau. Par la suite, on décida de donner une forme un peu plus artistique aux taches rouges. Ce fut le point de départ des tatouages au henné. Dans les pays orientaux et nord-africains, les décors au henné avaient souvent une connotation religieuse et rituelle supplémentaire.

Dans nos régions, on peut demander des tatouages au henné auprès de tatoueurs classiques. C'est la technique la plus simple pour avoir des tatouages temporaires. Ce qui est un peu contradictoire avec la signification du tatouage. Il est possible également de se maquiller soi-même au henné. La technique n'est toutefois pas si simple et exige beaucoup d'exercices avant d'arriver à un résultat satisfaisant. On y arrive toujours en persévérant.

Il existe différents sites web qui permettent à chacun de trouver conseils et explications pour décorer son corps au henné :

www.hennapage.com
,
thehennapeople.com
. Il existe également des kits do-it-yourself, par exemple sur le site
earthhenna.com
.

On peut acheter du henné dans les magasins spécialisés dans l'alimentation et les produits orientaux. On en voit apparaître de plus en plus dans nos grandes villes.


Partager





© Vivat.be 2014

Contact | Qui sommes nous?